Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Rachel Morgan > Sorcière blanche, coeur noir


Sorcière blanche, coeur noir

Titre VO: Every Which But Dead

Tome 3 du cycle : Rachel Morgan
ISBN : 978-235294239-9
Catégorie : Aucune
Auteur : Kim Harrison

Il n’y pas à Cincinnati de sorcière plus sexy, dure à cuire et tarée que Rachel Morgan. La chasseuse de primes a déjà mis en péril à maintes reprises sa vie amoureuse, et même son âme, pour expédier les créatures de la nuit derrière les barreaux… Et dans le privé, elle fait de son mieux pour repousser les avances de son associée buveuse de sang.
Mais dans le milieu la guerre fait rage, et il est temps pour Rachel de prendre position. D’autant qu’elle a largement contribué à mettre l’ex parrain de la ville sous les verrous non sans avoir passé un accord avec un puissant démon. Accord qui pourrait lui coûter une éternité de souffrances et beaucoup d’autres choses particulièrement dégradantes… Et justement, voici son sombre “maître” qui vient chercher sa récompense…

Critique

Par Gillossen, le 02/01/2009

Les choses s’enveniment et s’épicent avec ce troisième tome, qui, étrangement, reprend le titre du 7ème à paraître aux Etats-Unis !
Mais peu importe ce détail : on retrouve la belle Rachel évidemment aux prises avec des ennuis toujours plus importants, sans oublier sa vie privée, qui elle aussi semble destinée à se complexifier de tome en tome.
La recette demeure toujours la même, si ce n’est donc un « approfondissement » de certains points, aussi bien sur le fond que sur la forme… Pas de réelle surprise, avec une écriture là aussi fidèle aux codes solidement établis dans les deux premières aventures de la séduisante sorcière.
Pour un peu, on pourrait se contenter de la formule, si vous les avez aimées, vous avez toutes les chances d’adorer cette suite. Et en trois petits mois, il peut s’en passer des choses… Côté regrets, si pour le coup ce style de littérature vous horripile, ce n’est bien entendu pas ce roman-là qui devrait vous inciter à revoir votre position. Pas besoin de vous attarder donc plus avant sur cette chronique ! Pour le reste, on pourra trouver dommage que la ville de Cincinnati manque autant d’identité. Il faut bien avouer que les bayous de Lousiane ou bien un New York ou un Chicago possèdent un charme et un imaginaire nettement plus marqué. Au moins l’auteur a-t-elle voulu faire preuve d’un peu d’originalité sur ce point… Car pour le reste… Plus les choses changent, et plus elles restent les mêmes ! Si la situation de Rachel a finalement évolué à la fin de ce tome, ce n’est pas faute d’avoir dû faire face essentiellement aux mêmes problèmes que précédemment.
Mais, peu importe, me répondrez-vous sûrement, si vous avez déjà succombé à son charme…

7.0/10

Discuter de Sorcière blanche, coeur noir sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :