Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le Couteau du partage > Passage


Passage

Tome 3 du cycle : Le Couteau du partage
ISBN : 978-235294302-0
Catégorie : Aucune
Auteur : Lois McMaster Bujold

La jeune Faon et le patrouilleur-sorcier Dag Aile Rouge ont surmonté bien des dangers et trouvé, l’un chez l’autre, amour et loyauté. Mais ils doivent désormais apporter des solutions nouvelles aux divisions périlleuses qui régissent les rapports entre fermiers et Marcheurs du Lac.
Ils ne se lancent pas seuls dans ce périple. Brin, le frère insupportable de Faon, les accompagne, fuyant ainsi un avenir morose à la ferme. Et une jeune batelière qui, à bord de son chaland, recherche son père et son fiancé mystérieusement disparus. Suivant le cours de la Grâce vers la mer, et l’endroit où les deux grands fleuves se rejoignent, les membres de cet étrange équipage vont aller de surprises en découvertes, tant sur le vaste monde qui les entoure que sur eux-mêmes.

Critique

Par Belgarion, le 14/03/2010

Après avoir consacré un tome pour étudier chacun des deux peuples se partageant la contrée, Loïs McMaster Bujold a fini par constater l’apparente incompatibilité entre les deux parties. Avec ce troisième tome, elle va tenter, via ses héros, de passer outre ce fossé pour que la tolérance et le respect mutuel tissent des liens entre les Marcheurs du Lac et les Fermiers.
Dag et Faon, aujourd’hui pleinement mari et femme, symbolisent ce projet de fusion entre les peuples qui vont peu à peu apprendre à se connaître. La tâche n’est pas facile car ils devront, ici, compter sur les incompréhensions mutuelles, le rejet de la différence et surtout sur Crâne, un alter ego négatif de Dag qui n’aura de cesse de les éliminer.
Habilement tourné par une plume talentueuse, ce récit coule avec fluidité, à l’instar du fleuve La Grâce que descendent nos héros au gré de leurs pérégrinations.
Mélange original de roman d’aventure, de fantasy et d’histoire romantique qui rappelle par moment le cycle d’Alvin le Faiseur par son cadre terre à terre, ce tome se focalise sur la psychologie des personnages et le rapprochement entre les peuples. Servie par des figures charismatiques tels que la vive et espiègle Faon et le solide Dag, la trame intègre aussi de nouveaux arrivants qui complètent la galerie de personnages à l’instar de Remo, jeune patrouilleur tourmenté par son erreur passée, ou encore la jeune chef de bateau à la recherche de son amour disparu.
Sans défaut sur la forme et le fond, on peut certes reprocher au bout de trois tomes le manque d’ambition et de flamboyance de ce cycle, après avoir dévoré les splendides sagas de Chalion et de Miles Vorkosigan. Bien que le choix soit pleinement assumé, l’intérêt ne peut manquer de baisser par moment. De même, certaines situations apparaissent trop caricaturales avec quelques retournements de situation forcés pesant sur l’intrigue.
Mais après avoir lu ce livre avec néanmoins un certain plaisir, on s’aperçoit que l’auteur, en changeant de style, nous démontre avec son talent coutumier qu’elle peut écrire plusieurs histoires très différentes sachant rester toutes aussi plaisantes à lire en touchant des publics divers.

7.5/10



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :