Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Or et nuit


Or et nuit

ISBN : 978-236183190-5
Catégorie : Aucune
Auteur/Autrice : Mathieu Rivero (Proposer une Biographie)

“Des mille et une histoires que j’ai pu conter, aucune n’est aussi fabuleuse que celle que je m’apprête à te narrer.”

On y voyage de cités mortes en jardins luxuriants, de royaumes en déserts et de geôles en palais. On y croise djinns et ghûls, sultans et dragons, reines et démons, et les lignées maudites s’y affrontent autant que les passions se déchaînent. Vois-tu, elle recèle en son cœur une bien plus unique distinction. Cette histoire d’amour et de mort est vraie : je l’ai vécue. Parole de Shéhérazade.

Critique

Par Belgarion, le 22/04/2015

Encore inconnu dans les rangs des auteurs de la littérature fantasy, Mathieu Rivero décide avec Or et nuit de plonger dans cette matière foisonnante à travers les contes orientaux des Mille et une nuits. En-dehors de Kai Meyer et sa très bonne trilogie des Seigneurs de tempêtes, les romans de fantasy récents sur ce créneau sont relativement rares et d’autant plus bienvenus.
Dans Or et nuit, Mathieu Rivero colle d’autant plus à l’atmosphère de ces célèbres contes qu’il les prolonge à travers la voix à nulle autre pareille de Shéhérazade, qui se trouve ici actrice et spectatrice de l’histoire du Sultan de Yazad. En décidant d’intégrer la célèbre conteuse dans l’histoire l’auteur peut certes déstabiliser le lecteur au début, mais le récit raconté par Shéhérazade s’annonce rapidement prenant et l’alternance des passages entre l’histoire narrée et les mésaventures de la conteuse, qui finissent par se rejoindre, est traitée ici avec finesse.
Les personnages de l’histoire sont au centre du récit, à commencer par Shéhérazade elle-même, dont la force de volonté et les malheurs qu’elle traverse ne peuvent manquer d’attirer la sympathie et l’intérêt. Les autres protagonistes principaux sont eux aussi bien tournés, que ce soit le destin tragique d’Azi Dahaka au sang maudit, l’énigmatique Tariq ou l’intelligent prince Abû de Babylone qui souffre d’une malformation gênante pour son règne. Leur caractère tend à s’affirmer au fil des pages, sans cependant parvenir à s’extirper de l’archétype et à gagner en réelle originalité. Néanmoins, cette volonté de créer des caractères entiers et parfois même caricaturaux se retrouve déjà dans les écrits originaux des Mille et une nuits afin de mieux faire ressortir un trait de caractère qui résume telle ou telle histoire.
Les rebondissements s’enchaînent sur un ton tantôt épique, tantôt plus personnel et l’histoire conserve un rythme soutenu. On peut certes reprocher certains raccourcis, un final par trop précipité et une absence de géopolitique complexe. Mais Or et nuit s’adresse à un large public d’âges divers et non aux seuls spécialistes du genre ; et ce parti pris de l’auteur permet de conserver l’esprit souvent didactique des contes de Shéhérazade.
Au bout du compte, ce premier essai s’avère convaincant. Sans crier au chef d’œuvre, ce livre nous procure un très bon moment de lecture, avec un style abordable et une histoire à la fois tragique et épique qui nous transporte dans un lieu féerique à redécouvrir.

7.0/10

Discuter de Or et nuit sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :