Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Les Aventuriers de la mer > Ombres et flammes


Ombres et flammes

Titre VO: Ship of Destiny

Tome 8 du cycle : Les Aventuriers de la mer
Partie 2 de " Ship of Destiny"
ISBN : 978-275640085-3
Catégorie : Aucune
Auteur : Robin Hobb

L’affrontement était inévitable entre l’équipage du Parangon et le flamboyant Kennit. Mais quels liens, quels terribles secrets unissent la vivenef des Ludchance au roi des pirates ? Grâce à la Vivacia, devenue hostile à Althéa, et aux serpents qui la servent, Kennit va-t-il enfin atteindre son but : couler Parangon ?
De leur côté, les Chalcédiens, qui ont lancé une attaque contre Terrilville, sont repoussés par le dragon. A l’issue d’une réunion houleuse de tous les représentants de la ville en ruine, Tintaglia passe un marché avec les nouveaux dirigeants et Reyn Khuprus : elle s’engage à protéger les habitants de Terrilville et à aider Reyn dans ses recherches pour retrouver Malta. Mais le prix qu’elle exige en retour est lourd…
Quant à Malta et au Gouverneur, d’otages des Chalcédiens qu’ils étaient, ils deviennent prisonniers des pirates qui convoitent une forte rançon pour les rendre à la liberté…

Critique

Par Gillossen, le 13/06/2007

Avec cet avant-dernier tome, en VF évidemment, nous approchons donc un peu plus encore de la résolution des tenants et aboutissants de cette trilogje, qui représente peut-être le meilleur de Robin Hobb…
Avec le recul, et en prenant en compte sa seconde trilogie consacrée à Fitz et son nouveau cycle, c’est en effet un constat que l’on peut établir, sans trop se mouiller, pour rester dans un vocabulaire maritime. Prenons les personnages, ou bien les intrigues : les deux sont désormais à l’unisson, et parfois tout simplement déchirants. Le cadre lui aussi continue de nous proposer ce qui nous avait changé du petit univers de Fitz… L’appel du grand large ne se vit pas toujours au sens propre…
Et si la traduction est toujours plus qu’à la hauteur, l’édition elle-même souffre toujours des affres du découpage. Si proche de la fin, voilà qui devient un inconvénient plus important, même si sur le fond cela permet de toucher au meilleur, comme on l’aurait fait remarquer.

8.0/10

Discuter de Ombres et flammes sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :