Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Les Cavaliers dragons > Miséricorde


Miséricorde

Titre VO: Havemercy

Tome 1 du cycle : Les Cavaliers dragons
ISBN : 978-236270012-5
Catégorie : Aucune
Auteur : Jaida Jones (Proposer une Biographie)
Auteur : Danielle Bennett (Proposer une Biographie)

Une guerre vieille d’un siècle va bientôt prendre fin grâce à l’arme absolue : les dragons.
De terrifiantes créations magiques pilotées par l’élite du Volstov vont enfin faire pencher l’équilibre précaire entre les deux nations en guerre.
Mais un terrible secret peut-il renverser le cours de l’histoire ?

Critique

Par Gillossen, le 04/12/2010

Des dragons mécaniques comme armes de guerre.
Si sur cette seule base, vous sentez votre imagination vous titiller, alors vous pourriez bien vouloir envie de découvrir ce roman à la couverture en elle-même intrigante. Encore que, attention aux faux-semblants…
Les auteurs ont en effet fait l’effort de dépasser les clichés qui collent souvent à la peau écailleuse de ces créatures mythologiques que l’on associe si fréquemment à la fantasy.
Notre duo n’hésite pas non plus à aborder des thématiques finalement peu fréquentes en fantasy, telle que l’homosexualité (masculine), et à faire preuve d’une certaine ambition, notamment dans la narration. L’histoire se suit sans déplaisir de bout en bout et l’on apprécie les aventures de “l’élite de Volstov”, au cœur d’un conflit parfois trop grand pour eux.
Malheureusement, le roman n’est pas sans défauts notables, à commencer par un cadre souvent nébuleux, même si présenté par le prisme d’une narration à la première personne éclatée selon les points de vue et donc forcément parcellaire. Dommage, car ce que l’on entraperçoit du cadre proprement dit est plutôt captivant (les parallèles, géographiques par exemple, avec notre propre monde), même si les auteurs escamotent de temps à autre certains développements.
De même, les personnages manquent généralement de profondeur et certaines réactions sont assez caricaturales. Difficile donc de réellement s’attacher à eux quand on se retrouve à sourire devant les comportements de tel ou tel protagoniste tels qu’ils nous sont présentés dans le cas présent.
Plus globalement, le roman est parfois assez frustrant : lent à démarrer, on espère qu’il ne s’agit que d’une façon de poser les bases avant d’accélérer progressivement, mais le récit manque finalement de souffle jusqu’au bout. Il est tout de même agaçant de se dire que certains des faits d’armes auxquels on espère assister se déroulent en fait hors-champ !
Il semble au bout du compte évident que le roman est avant tout gouverné par ses personnages et non par son intrigue, ce qui renforce la frustration devant le manque de profondeur de la plupart de nos héros. Jaida Jones et Danielle Bennett ont certes voulu visiblement jouer la carte d’un récit très premier degré à la plume pompière et parfois alambiquée, mais le tout n’est pas toujours très facile à suivre, bien que l’on se demande quelle est l’origine de certaines de ces maladresses…
Au final, il faut donc savoir à quoi s’attendre avant d’embarquer et de prendre la voie des airs. Reste à espérer que la suite, Magie des ombres, sache “muscler son jeu” !

6.5/10

Discuter de Miséricorde sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :