Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Martyrs > Martyrs - Livre 1


Martyrs - Livre 1

Tome 1 du cycle : Martyrs
ISBN : 978-229006101-5
Catégorie : Aucune
Auteur : Oliver Peru

Irmine et Helbrand, deux frères assassins descendant d’un ancien peuple guerrier, vivent dans les ombres de la plus grande cité du royaume de Palerkan.
Alors qu’ils se croient à l’abri des persécutions dont ont souffert leurs ancêtres, leur passé sanglant les rattrape, sous les traits d’un borgne qui semble nourrir pour eux de sombres projets. Et tandis que la guerre menace d’embraser le monde, que les puissants tissent de noires alliances, ils vont devoir choisir un camp.
Leur martyre ne fait que commencer…

Critique

Par Gillossen, le 27/03/2013

Après un fort sympathique Druide, Oliver Peru revient au roman de fantasy avec Martyrs, premier tome d’un cycle ambitieux que J’ai lu a largement mis en avant ces dernières semaines, histoire de faire monter la pression : artworks divers, chapitres, envoi d’épreuves non corrigées (ce qui reste réservé généralement aux titres au potentiel le plus affirmé)… Bref, le grand jeu !
Oliver Peru a-t-il réussi à inscrire son roman dans la tradition des grandes fresques épiques, alors que cette année se veut qui plus est fort bien pourvue du côté des auteurs français, avec la nouvelle série de Pierre Pevel, ou les premiers romans d’Antoine Rouaud chez Bragelonne et Régis Goddyn chez L’Atalante ?
Malgré quelques petites réserves, c’est un grand oui. Tout d’abord, Oliver Peru nous offre un univers dans lequel on entre rapidement, car doté de nombreux points de repère. Mais très vite là encore, il se distingue également par quelques trouvailles qui lui sont propres (la nature des Arsekers, les fantômes qui hantent ce monde…), lui donnant une personnalité distincte, qui s’affine peu à peu. Question échelle, ce premier tome n’est pas forcément épique en diable, mais nous présente toutes (?) les pièces de l’échiquier. Bref, un travail de mise en place solide et bien charpenté, le tout dans une ambiance légèrement moins sombre que ce que l’on aurait pu imaginer à la lecture de la simple quatrième.
Pas besoin de patienter des centaines de pages avant de pouvoir cerner les principaux enjeux du récit et ce qui fait battre le cœur d’un univers donné, comme (trop) souvent. On peut au passage mentionner le caractère très vivant des dialogues, en particulier entre Irmine et Helbrand Lancefall, les deux frères au cœur de l’histoire.
Il en va de même précisément du côté des protagonistes – relativement nombreux – de l’intrigue. De Karmalys à Opimer en passant par la jeune Kassis, ils ne sont pas forcément follement originaux (à l’image de l’histoire d’amour entre deux d’entre eux que l’on voit venir de loin), mais sont en revanche pourvus d’une réelle épaisseur, Oliver Peru retranscrivant leurs émotions, souvent à fleur de peau, avec soin. Toujours crédibles, ils jouent en revanche une partition attendue la plupart du temps.
En fait, ce premier tome serait (fort) plaisant, sans plus, s’il ne s’emballait pas durant les deux cents dernières pages de son intrigue et plus précisément dans son ultime ligne droite : tension, surprises, retournements de situation… Si l’ultime rebondissement n’est pas à proprement parler impossible à voir venir, d’autres nous prennent vraiment de court, tout comme les personnages, dont certains s’avèrent au fil des chapitres plus complexes qu’il n’y paraît, nous permettant ainsi de les découvrir sous un nouveau jour.
On sent bien que l’auteur maîtrise son sujet et il est d’ailleurs difficile de le prendre en défaut, si tant est que cela soit le but, bien entendu. Martyrs constitue donc un premier tome convaincant, même si l’on espère voir certains personnages s’affirmer par la suite, en partant du principe que celle-ci reprendra pied au plancher pour nous entraîner toujours plus loin dans les méandres de cet univers qui ne manque pas de coffre.
Et si l’on ne juge pas un roman à son capital sympathie, ou à celui de son auteur, nul doute que Martyrs restera sans aucun doute l’une des sorties fantasy majeures de ces derniers mois du côté des romans français, et même de façon plus générale dans le registre de la fantasy épique.
Un petit mot concernant l’objet lui-même pour conclure : si j’ai lu les épreuves non corrigées, la version finale contient de magnifiques illustrations, signées Oliver Peru là encore. Notre homme a décidément bien des cordes à son arc !

7.5/10

Discuter de Martyrs - Livre 1 sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :