Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Chroniques du Grimnoir > Malédiction


Malédiction

Titre VO: Spellbound

Tome 2 du cycle : Chroniques du Grimnoir
ISBN : 978-284172635-6
Catégorie : Aucune
Auteur : Larry Correia (Proposer une Biographie)

Il y a ceux qui se téléportent, lisent dans les esprits, influencent la gravité, prennent le contrôle des animaux ou guérissent par imposition des mains, et il y a les « normaux ». Leurs relations virent à l’aigre. Et voici qu’un mystérieux Bureau du coordinateur de l’information entreprend de soumettre les « actifs », avec des moyens nouveaux et des agents redoutables comme l’énigmatique Corbeau.
S’ils ont vaincu le « président » à bord de son dirigeable, les chevaliers du Grimnoir sont maintenant confrontés à la vindicte de l’appareil d’État, alors même que la menace qui pèse sur le monde s’approche et se précise. Jake Sullivan et Faye Vierra devront puiser au plus profond de leurs pouvoirs pour faire face, d’autant que les anciens du Grimnoir eux-mêmes nourrissent la pire des craintes quant à la jeune Faye : n’est-elle pas atteinte d’une malédiction qui fera d’elle le pire ennemi de l’humanité ?

Critique

Par Zedd, le 10/08/2013

Pour beaucoup, Magie Brute aura été la surprise de 2012 ; le roman dont on n’attendait rien, et qui sous des airs de simple divertissement renouvelait la fantasy urbaine en lui injectant des anabolisants de super-héros. Une évolution dans l’air du temps à l’heure où ceux-ci explorent toujours plus haut les sommets des box-offices internationaux, mais qui aura eu la bonne idée de mettre un coup de pied dans la fourmilière d’un genre que l’on croyait à jamais sclérosé par les bébêtes à dents : vampires, loups-garous et compagnie.
Alors, qu’en est-il de cette suite, qui ne peut plus compter sur l’anonymat pour briller ? Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’à l’instar de son personnage principal, elle a les épaules solides ! Oui, une suite solide, voilà comment on pourrait qualifier ce Malédiction. Une nouvelle fois, Larry Correia fait son job et surprend même son monde, en allant là où on ne l’attendait pas forcément. En effet, si la fin du précédent opus dessinait les contours d’un combat qui s’annonce dantesque, l’auteur américain temporise quelque peu, freinant des quatre fers, laissant les révélations finales de Magie Brute infuser son intrigue, sans galoper comme un dératé jusqu’à la conclusion, sans non plus décevoir les attentes des lecteurs, forcément élevées après un tel finish.
De fait, l’auteur introduit de nouveaux personnages, continue de creuser les anciens, dévoile de nouvelles alliances – parfois étonnantes. Il ne faut pas plus de cinq pages pour se laisser happer dans l’univers pulp, bourré de références jubilatoires, mais aussi un peu plus sombre. Un peu plus sombre, puisque comme on l’a déjà dit, la météorologie est orageuse… et les esprits échauffés. Ainsi, nos héros doivent faire face à un ennemi inattendu – l’opinion publique – et un problème épineux – comment affronter le gros méchant lorsque la population vous montre du doigt ? Pas facile de lutter contre les stéréotypes, de leur mettre un poing dans la face…
Pour autant, ce deuxième opus n’en oublie pas d’être fun avec son lot de répliques savoureuses, de bonnes grosses doses d’action comme on pensait n’en voir qu’au cinéma, et ses personnages toujours aussi attachants. Oui, Malédiction est bien la suite de Magie Brute, une suite solide, un blockbuster fait livre, un page-turner qui pose les jalons du troisième (et dernier) tome que l’on espère titanesque.
Les Chroniques du Grinmoir
reste donc plus que jamais un formidable divertissement, un roman écrit par un geek pour les geeks, un péché – même pas coupable – à dévorer sans plus attendre, et à faire découvrir à ses amis.
La fantasy urbaine est morte, vive la fantasy urbaine !

 

8.0/10

Discuter de Malédiction sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :