Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > L' Homme-Arbre > Maison étroite


Maison étroite

Tome 2 du cycle : L' Homme-Arbre
ISBN : 978-220725678-7
Catégorie : Aucune
Auteur : Joann Sfar

Revoilà l’Homme-Arbre, le Golem et le vieux juif Eliaou, les héros de L’Étoile polaire. Cette fois, c’est à Vilnius que le trio va exercer ses talents pour le fatalisme et la bagarre. Quels hold-up bizarres se trament dans la Maison Étroite, étrange bâtisse tout en  hauteur coincée entre une banque et une poste, en face de la vieille synagogue ? A quelles turpitudes se livrent les messieurs plats qui l’habitent ?
Et que vient faire Liou, la fille-mandragore, l’éternelle fiancée de l’Homme-Arbre, dans cette histoire ? Après un premier tome vert forestier, la saga picaresque s’enrichit d’un second, rose comme le Tendre, tendre comme l’Amour.

Critique

Par Goldberry, le 16/02/2006

Enfin ! Cette suite aura connu quasiment un an de retard, alors que la sortie était initialement prévue pour accompagner le Salon du Livre 2005… Est-ce que l’attente et le temps passé à guetter son arrivée valaient bien la peine ?
La réponse est : oui ! Mais attendez-vous à vous sentir surpris : l’ambiance est très différente de celle précédemment explorée, et il ne s’agit donc pas d’une simple resucée du premier tome. On découvre la fameuse Liou, chère au coeur de l’Homme-Arbre, et là aussi peu semblable à ce que l’on avait pu imaginer. Malgré sa nature de mandragore, elle possède en tout cas des traits de caractère ou de comportement des plus humains, avec leurs bons et leurs mauvais côtés. Très femme-enfant, Liou occupe qui plus est des chapitres entiers à elle seule, illustrant également certains décalages avec notre petit monde.
Toutefois, l’intrigue ne tourne pas vraiment autour de celle-ci, loin de là, l’Homme-Arbre et ses compagnons étant embarqués dans une toute autre histoire, à la fois étonnante et mystérieuse, concernant la Maison étroite, qui donne son nom à ce second tome. Des deux côtés, le ton léger et désabusé de Sfar fait toujours mouche, avec ce même grain poétique qu’on lui connaît, notamment lorsque l’on en arrive à la conclusion.
Notons que certains passages se révèlent assez crus, Liou étant très “sexuelle” selon les mots de l’auteur en personne, et malgré le bandeau rose bonbon, l’aspect roman illustré, et le tome 1, celui-ci monte d’un cran et ne s’adresse donc pas forcément aux plus jeunes lecteurs.
Saluons quoi qu’il en soit Sfar et Denoël pour une présentation et des dessins à la hauteur là encore du premier tome, très vivants, caractéristiques du style de l’auteur, et prenant parfois le relais des mots pour s’étaler sur une page entière.
Et une chose s’avère certaine, on espère ne pas patienter aussi longtemps pour lire Le Messie aime la bagarre !

8.5/10

Discuter de Maison étroite sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :