Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Les Chroniques des elfes > Lliane


Lliane

Tome 1 du cycle : Les Chroniques des elfes
ISBN : 978-226508576-3
Catégorie : Aucune
Auteur : Jean-Louis Fetjaine

La forêt d’Eliande résonne d’une plainte mystérieuse. Les arbres, les animaux et la terre elle-même ont peur. Depuis que les hommes ont pénétré la forêt des elfes pour y construire leurs églises et y installer leurs villages, des meutes de loups noirs assoiffés de sang et menés par des kobolds sèment la terreur. La guerre est inévitable. Arianwen, la reine des elfes, réunit l’ensemble de ses sujets pour essayer de vaincre l’armée des Terres noires qui obéit aux Gobelins, les guerriers d’élite de Celui-qui-ne-peut-être-nommé…
Mais une autre tragédie guette le roi et la reine des elfes. Leur fille, la princesse Lliane, est envoûtée par le jeune humain que les elfes ont sauvé des loups noirs, et les runes ont prédit que le destin de cet étrange adolescent et celui de Lliane seraient liés, inexorablement…

Critique

Par Gillossen, le 11/04/2009

Après un détour par le roman historique, Jean-Louis Fetjaine revient aujourd’hui au Merveilleux, avec ce premier tome des Chroniques des Elfes, dans lequel nous retrouvons une Lliane encore adolescente, du point de vue de la longévité des Elfes, en tout cas !
Et qui dit adolescence, dit tâtonnements et erreurs. Mais si Lliane occupe une position centrale dans le cadre de bien des intrigues, si elle se montre plus actrice que spectatrice, elle n’en demeure pas moins qu’un simple personnage parmi beaucoup d’autres, dans un tome qui correspond tout à fait à l’idée que l’on se fait d’un premier volume de trilogie…
Présentation des différentes factions, mise en place des enjeux, mystères savamment entretenus, fin ouverte et qui frappe fort, avec l’envie de pouvoir tourner la page immédiatement pour découvrir la suite… Classique, mais efficace ! Sans compter, évidemment, la patte Fetjaine, toujours aussi identifiable. Cette ambiance de sous-bois froid et humide, vestige de forêts d’un autre temps, ombrageux et sauvage, quand le folklore n’était pas que superstitions et fond de commerce…
L’auteur n’a pas perdu la main. De fait, sur le plan du fond comme de la forme, il ne faut donc pas s’attendre à des surprises. Si vous étiez restés hermétiques à sa prose, si pour vous Fetjaine équivaut à un goût de « pas assez » - pas assez intimiste, poétique, épique… - rien n’a changé dans le dosage.
En ouvrant ce nouveau chapitre, préquelle concernant avant toute chose le destin des Elfes, l’auteur retrouve ses sentiers qui ont fait sa popularité et attiré bien des lecteurs. Ni plus, ni moins.
Dommage toutefois que, peut-être pour moderniser la forme pour attirer justement un autre public, la couverture de ce nouveau roman ait pris des allures de cosplay de Zelda mal photoshopée…

6.0/10

Discuter de Lliane sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :