Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Lettres


Lettres

Titre VO: The Letters

ISBN : 2267017881
Catégorie : Aucune
Auteur : John Ronald Reuel Tolkien

J. R. R. Tolkien, créateur de la Terre du Milieu et de l’univers du Seigneur des Anneaux, de Bilbo le Hobbit et du Silmarillion, fut l’auteur de l’une des correspondances les plus prolifiques du XXe siècle. Pendant soixante ans, il écrivit à ses éditeurs, à sa femme et à ses enfants, à ses amis (C. S. Lewis, W. H. Auden, pour les plus célèbres) ainsi qu’aux admirateurs de ses livres. Ces Lettres constituent un portrait fascinant et plein de nuances de l’homme sous toutes ses facettes - comme conteur, père, universitaire à Oxford, croyant et observateur du monde moderne - et relatent la genèse de ses œuvres magistrales. Ce volume éclaire de manière irremplaçable le génie créateur de J. R. R. Tolkien et l’extraordinaire architecture, pensée et prévue dans ses moindres détails, du monde du Seigneur des Anneaux.

Critique

Par Foradan, le 18/12/2012

Ce livre est un recueil de 354 lettres (ou brouillons) retrouvées dans les documents de Tolkien par Humphrey Carpenter (l’auteur de sa biographie) et Christopher Tolkien.
Ces lettres et extraits ont été choisis pour leur intérêt vis-à-vis du légendaire, mais aussi dans le regard qu’elles apportent sur le Professeur, ses centres d’intérêt, sa façon de penser, son caractère ; c’est la découverte d’un homme d’une intelligence prodigieuse maniant une palette d’émotions puissantes, capable aussi de cultiver le paradoxe de créer un monde fabuleux tout en menant une vie très ordinaire.
Car Tolkien avait la passion de l’écriture, aussi bien pour son travail universitaire, pour sa création littéraire et pour communiquer avec sa famille, ses amis, son éditeur, ses lecteurs, et ce , sur des dizaines des sujets : il dit un jour à son éditeur que perdre la faculté d’écrire lui serait aussi dommageable que la perte de son bec pour une poule.
La première lettre de ce recueil date d’octobre 1914 (à destination d’Edith Bratt sa fiancée), la dernière du 29 Août 1973 à sa fille Priscilla (4 jours avant de mourir) : 59 ans au travers de messages de quelques lignes à plusieurs pages, comprenant des explications sur les runes, sur la sémantique d’un mot, les corrections des épreuves, des commentaires sur le Silmarillion (bien avant qu’il ne soit publié).
C’est donc l’occasion rare de découvrir l’homme derrière le livre, ses doutes, son perfectionnisme, son humour et de connaître le fond de sa pensée sur des sujets controversés (sur le racisme, voir les lettres 29 et 30 par exemple ; lettre 207 sur un projet de film), et pour pouvoir apprécier dans le contexte une vingtaine de pages de notes ainsi qu’un index ultra détaillé sur plus de 45 pages (à noter que l’index de la version française renvoie à la pagination anglaise, indiquée de manière discrète afin de permettre aux lecteurs de retrouver facilement des passages signalés dans de nombreux essais).
Cet ouvrage s’adresse à ceux qui veulent découvrir l’envers de la création d’une oeuvre considérable, quantité d’informations sur le légendaire (les oreilles pointues et « elfiques » des Hobbits, lettre 27) qui ne figurent nulle part ailleurs, à ceux qui ne connaissent pas Tolkien, à ceux qui croient le connaître.

9.0/10



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :