Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le Cycle de Shannara > Les Pierres elfiques de Shannara


Les Pierres elfiques de Shannara

Titre VO: The Elfstones of Shannara

Tome 2 du cycle : Le Cycle de Shannara
ISBN : 978-291437047-9
Catégorie : Aucune
Auteur : Terry Brooks

L’Ellcrys, le fabuleux arbre magique des elfes, se meurt. Avec lui disparaît l’enchantement ancestral qui maintenait fermée la barrière entre notre monde et celui des démons ; ces derniers ont une revanche à prendre. Le dernier espoir des nations repose sur les épaules de la jeune elfe Amberle. Elle doit emporter une graine de l’Ellcrys dans un endroit mystérieux afin de générer une nouvelle force protectrice pour le monde, et le temps presse ! Wil Ohmsford sera désigné pour l’accompagner dans cette quête périlleuse. Mais les démons ne l’entendent pas de cette oreille, et envoient à leurs trousses le plus redoutable d’entre eux : le Faucheur. L’Ellcrys doit survivre, mais à quel prix…

Critique

Par Gillossen, le 26/12/2003

Voilà donc le second tome “revisité” (dans sa version française) du Cycle de Shannara. Les pierres des elfes de Shannara deviennent d’ailleurs les pierres elfiques, premier changement en conséquence de la nouvelle traduction.
Celle-ci est, il faut bien l’avouer, bien plus agréable à lire, notamment grâce au gain de fluidité qu’elle nous apporte. Ce qui n’est pas un mal, loin de là, étant donné à quel point la prose de Terry Brooks peut parfois être lourde et même empruntée. L’auteur se perd en effet trop souvent en considérations qui sont l’évidence même mais qu’il prend le temps de nous expliquer noir sur blanc.
Malgré ce défaut récurrent, le rythme toujours élevé d’un roman sous les 400 pages sauve le lecteur de l’ennui. Il n’y a que peu ou pas de temps mort, et l’aventure de Wil, petit fils du héros du premier tome, prend rapidement des dimensions épiques.
On retrouve avec plaisir au fil des pages certains personnages de l’Épée, et pas des moindres, mais il est dommage que l’histoire soit trop semblable à la précédente. Les héros eux-mêmes s’en plaignent ! Plus sérieusement, le schéma et les enjeux du scénario sont exactement les mêmes à peu de choses près. Alors, quand bien même il s’agit d’une démarche volontaire et qui trouve des échos dans le monde créé par l’auteur, on ne peut pas honnêtement le mettre en avant comme un élément positif.
Oui, Brooks n’est pas le seul à se laisser aller au recyclage. Certes, dire qu’il s’agirait de la même histoire à peine déguisée serait certainement quelque peu exagéré. D’autant que le final contient à peu près la seule “surprise” de tout le roman, et que celle-ci étonne un peu de la part de Brooks. Non pas qu’il n’ait pas tenté à plusieurs reprises auparavant de verser dans le doux-amer au moment de conclure, mais c’est la seule fois où il touche vraiment le lecteur.
Toutefois, 25 ans ont passé et Les Pierres elfiques de Shannara ne sont plus qu’une lecture sympathique mais convenue de High Fantasy des plus classiques.

7.0/10

Discuter de Les Pierres elfiques de Shannara sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :