Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Les Noces de la Renarde


Les Noces de la Renarde

ISBN : 978-236740704-3
Catégorie : Jeunesse
Auteur : Soulas, Floriane

1461, Japon.
Hikari, une mystérieuse jeune femme, vit avec ses sœurs dans une forêt peuplée de petits Dieux de la province d’Izumi. Fascinée depuis toujours par les humains, elle s’intéresse de près aux villageois installés au pied de la montagne, et plus particulièrement à Jun, l’un des bûcherons. Mais le contact avec les hommes est formellement interdit par son clan… 
2016, Tokyo.
Depuis toujours, Mina a le pouvoir de voir et de côtoyer les yokaï, esprits et monstres du folkore japonais. Solitaire à cause de ce don qu’elle doit cacher à tous, la jeune fille ne se sent pas à sa place dans la société. Jusqu’au jour où un esprit tente de s’introduire dans ses rêves et que Natsume, une fille de sa classe, l’entraîne dans une chasse au démon à travers la capitale…

Critique

Par Aerendhyl, le 02/07/2019

Floriane Soulas avait connu une entrée remarquée dans l’univers de la fantasy avec son précédent roman Rouille, auréolé de plusieurs nominations et prix. L’attente d’un second roman était grande, tout en se demandant si celui-ci serait tout aussi réussi.
Les Noces de la renarde est un roman ambitieux par son déroulement. Une double intrigue nous entraînant dans deux périodes différentes de l’histoire dans un univers qui saura ravir les adorateurs de la culture japonaise. Une ambition qui met du temps à prendre. En effet Floriane Soulas prend le temps de poser son intrigue, bien plus lentement que son précédent roman. Il faut bien facilement une centaine de pages pour que le tout s’emballe un peu et nous happe.
Est-ce pour autant gênant ? Non, car l’écriture de l’auteure est agréable à lire et à suivre. Pour ma part, n’étant pas un fidèle de la culture japonaise, la jeune écrivaine réussit le pari de ne pas nous laisser sur le côté, nous imprégnant dès que possible de cette culture particulière (bien aidée par les diverses notes de bas de page pour expliquer les différences entre tels ou tels animaux/esprits au novice dans mon genre).
L’histoire en elle-même s’avère prenante, au fil des quartiers de Tokyo, dans cette enquête à mi-chemin entre chasse aux démons et quête de soi-même. Une quête qui parvient à nous intéresser par le biais de l’héroïne à laquelle on finit par s’attacher et ressentir une réelle empathie face à son passé. L’intrigue est servie par une galerie de seconds rôles permettant à cette dernière d’avancer petit à petit sans fausse note. Le seul reproche possible serait le lien très attendu entre les deux fils mais, avouons-le, la quatrième de couverture n’aide pas vraiment non plus.
Le déroulement conserve un bon rythme, là où ce double fil aurait pu casser par moment la narration. On regrette presque parfois de passer d’une période à l’autre, avant de se replonger de plus belle.Par le biais de ses divers personnages, Floriane Soulas arrive brillamment à intégrer l’acception de la différence. Il faut dire que chacune des héroïnes est directement impliquée. Cela ajoute une résonance particulière à ce roman en en faisant bien plus qu’une simple histoire sur le folklore japonais.
Les Noces de la renarde se situe dans la même veine que Rouille. Un roman qui se lit vite, à l’intrigue dynamique et possédant un univers accrocheur. En s’attaquant à la culture japonaise, dont on sent qu’il s’agit là d’une culture qu’elle apprécie, Floriane Soulas, qui commence donc à se faire une vraie place dans le paysage, aurait pu perdre une partie de son lectorat en chemin, mais c’était sans compter sur la fluidité et l’intelligence de sa plume.

7.5/10

Discuter de Les Noces de la Renarde sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :