Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le Roi d'Ys > Les Neuf sorcières


Les Neuf sorcières

Titre VO: Gallicenae

Tome 2 du cycle : Le Roi d'Ys
ISBN : 978-270213738-3
Catégorie : Aucune
Auteur : Poul Anderson
Auteur : Karen Kruse Anderson

Devenu contre son gré souverain d’Ys au terme d’un duel fomenté par les Neuf Reines sorcières de la mythique cité-état, le romain Gratillonius s’est peu à peu habitué à l’étrange coutume voulant qu’il partage sa couche avec les Neuf. Dahilis, l’une d’entre elles, est morte en lui donnant une fille, Dahut, promise à un exceptionnel destin. Acceptant désormais pleinement sa charge, Gratillonius va devoir apprendre à distinguer ce qui est bon pour Rome, et ce qu’il lui convient d’accomplir pour garantir la sécurité du peuple ysan, son peuple à présent, face à l’Âge de Ténèbres qui s’annonce…

Critique

Par Gillossen, le 06/02/2007

Second tome de cette tétralogie, nous retrouvons évidemment Gratillonius, plus que jamais en prise avec son devoir vis-à-vis de Rome et ses liens croissants avec Ys dont il est devenu roi… Et ce, sans compter sur les questions religieuses ! Les divinités d’Ys, le Christianisme qui se développe et ne tolère aucune concurrence, sa propre foi envers Mithra… Notre centurion a fort à faire !
Ne vous fiez pas à la quatrième de couverture ou bien à la couverture elle-même justement. Le Roi d’Ys, voilà un titre qui pourrait promettre beaucoup d’action, mais nous ne sommes pas conviés ici à une sorte de Gladiator avant l’heure, le tout saupoudré de mythes et de légendes prenant vie. Moins encore que le premier tome, celui-ci ne joue pas la carte de l’action.
Au contraire, le récit, étalé sur mois et années, met en avant une suite de scènes, pas toujours liées entre elles par un fil directeur évident, si ce n’est justement l’aspect chronologique des choses. Le destin de la Bretagne, la mer bien sûr, voilà d’ailleurs ce qui importe souvent plus que les manœuvres des Neuf Sorcières, au rôle toujours ambigu. Reste que les relations de “Grallon” avec sa fille ou un personnage comme Rufinus retiennent souvent plus aisément l’attention.
Là encore, on attend que les choses prennent définitivement tournure dans les deux derniers tomes.

7.5/10

Discuter de Les Neuf sorcières sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :