Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Orcs > Les Guerriers de la tempête


Les Guerriers de la tempête

Titre VO: Warriors of the Tempest

Tome 3 du cycle : Orcs
ISBN : 978-291437030-1
Catégorie : Aucune
Auteur : Stan Nicholls

Maras-Dantia est en flammes. Les races anciennes et vous, les envahisseurs, se livrent une guerre sans merci. La Mort rôde sur tout le pays et il ne reste plus que nous, les orcs, pour décider du futur du monde. Que Jennesta essaie de se débarrasser de nous, pour voir. Que chacun de nos ennemis tente de nous attraper. Moi, Stryke, je suis fatigué de courir. Les cinq étoiles portent la réponse que je trouverai dans mes rêves. Le temps de la révélation est proche et bientôt nous pourrons déchirer le voile du mystère. Nous devons vaincre et en finir avec tout ceci. Ou du moins essayer, quitte à en mourir. J’ai vu notre destin. Alors ne vous mettez en travers de notre chemin !

Critique

Par Gillossen, le 26/10/2002

Ce troisième tome le confirme, cette trilogie est une déception. Déception à plusieurs titres : par rapport aux promesses du premier volume et déjà mises à mal dans le second, mais surtout déception par rapport à ce qu’elle était censée incarner : une aventure de Fantasy vue du côté de ceux qui incarnent d’ordinaire les forces du mal, ou du moins, l’infanterie de celles-ci, les Orcs. Le moins que l’on puisse dire, est que l’on reste sur sa faim !
Cet aspect-là n’a pour ainsi dire plus connu d’évolution depuis les premières pages. Pour l’histoire elle-même, ce n’était certes peut-être pas indispensable, car il s’agit avant tout d’une trilogie insistant fortement sur l’action et les rebondissements. Mais lorsque cela est mis en avant en tant qu’argument de vente à part entière… Il y a comme tromperie sur la marchandise.
Il n’en demeure pas moins un récit sympathique bien que classique au possible, un vrai sens du rythme de la part de l’auteur, et une représentation dynamique des relations de groupes et des combats qui vont de paire avec la vie d’une escouade telle que les Renards. Mais là encore, on ne peut s’empêcher d’être déçu également par le récit lui-même, avec une conclusion sous la forme d’un chapelet de révélations qui n’en ont que le nom. Indigestes, et surtout, peu surprenantes, elles apportent une conclusion banale aux aventures du capitaine orc Stryke, qui lui, au moins, ne l’était pas.

6.0/10

Discuter de Les Guerriers de la tempête sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :