Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > La Couronne des sept royaumes > Les Graines de la discorde


Les Graines de la discorde

Titre VO: Seeds of Betrayal

Tome 3 du cycle : La Couronne des sept royaumes
Partie 1 de "Seeds of Betrayal"
ISBN : 978-229035109-3
Catégorie : Aucune
Auteur : David B. Coe

Lentement, mais sûrement, le Tisserand étend la toile de ses intrigues, après le royaume d’Eibithar, c’est au tour de celui d’Aneira d’attirer son attention. En quelques mois, usant des méthodes qui l’ont si bien servi jusqu’ici, il gangrène le pays, fruit trop mûr qui ne demandera plus qu’à être cueilli en temps voulu.
Pour la première fois pourtant, les Eandi et les Qirsi qui leur sont restés fidèles se doutent de quelque chose : trop de morts suspectes, trop de disparitions inexpliquées… Grinsa et Tavis, toujours en quête de l’assassin de Brienne, parviennent en Aneira au moment où l’on découvre le suicide du roi Carden. Cette mort imprévisible porte la marque du Tisserand, mais comment le prouver en ce pays ennemi ?

-> Lire le premier chapitre

Critique

Par Belgarion, le 23/06/2008

Les Graines de la discorde entraîne un changement de décor d’Eibithar à Aneira où des meurtres politiques poussent le pays au bord de la guerre civile. Ce changement de cadre bienvenu donne une dimension plus importante, plus complexe à l’intrigue riche qui n’a été qu’amorcée dans les deux premiers tomes.
D’autre part, tout en ménageant le suspense et en mettant en place des rebondissements inattendus, l’auteur nous livre cependant dans ce tome des révélations aussi importantes que surprenantes, telle que l’identité du Tisserand, ce qui permet de rehausser d’un cran les enjeux du complot Qirsi. Bien malin en effet celui qui parviendra à identifier du premier coup les conspirateurs. Ainsi, la plupart des aendis sont maintenant conscients du danger de cette conspiration, mais au lieu de les pousser à s’unir cela ne les rend que plus méfiants à l’égard de leurs ministres qirsis, qu’ils soient loyaux ou non.
De nouveaux personnages anairiens hauts en couleur apparaissent, tel le rusé duc Brall, et certains anciens personnages sont approfondis quant à eux de manière très intéressante. Ainsi, le tueur Cadel quitte son rôle d’assassin froid et peu intéressant pour adopter une nouvelle dimension plus contrastée. C’est incontestablement un des points forts de ce livre qui évite tout manichéisme pour se concentrer sur une intrigue géopolitique complexe et sur des personnages aux motivations justifiables de leur point de vue. La crédibilité du cycle s’en trouve renforcée et atteint un niveau d’excellence des plus élevés.
Les reproches concernant Les Graines de la discorde sont aussi rares que des lacs en plein désert. Ainsi pourra-t-on regretter que certains personnages des premiers tomes soient à peine évoqués alors que leurs rôles s’annoncent très important. De plus, au niveau de la traduction certains noms de personnages sont inversés dans deux passages, ce qui peut paraître déroutant au premier abord.
Ce troisième tome conserve donc le très bon niveau du cycle en nous offrant une dimension plus vaste de l’histoire qui gagne encore en intérêt. Je gage que par la suite, au vu du talent de conteur de l’auteur, cet intérêt ne diminuera pas et nous apportera son lot de surprises…

7.0/10

Discuter de Les Graines de la discorde sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :