Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Téméraire > Les Dragons de sa majesté


Les Dragons de sa majesté

Titre VO: His Majesty's Dragons

Tome 1 du cycle : Téméraire
ISBN : 978-284228293-6
Catégorie : Aucune
Auteur : Naomi Novik

Alors que Napoléon déchire l’Europe entière et menace l’Angleterre, et que les dragons, présents dans les deux camps, proposent des batailles dans les airs et non plus seulement sur terre et sur mer, le capitaine anglais William Laurence capture une frégate française.
A son bord, un oeuf de dragon prêt à éclore. Il se trouve que le navire transportait un présent destiné à l’Empereur lui-même… Et voilà que Laurence se retrouve transformé en aviateur, car Temeraire, c’est ainsi qu’est nommé le jeune dragon, ne pourrait désormais accepter quelqu’un d’autre, pas même un homme expérimenté !

Critique

Par Gillossen, le 14/08/2008

Il faut souvent (toujours ?) se méfier des recommandations d’auteurs chargés de faire mousser un de leurs compères, parfois inconnus. Alors, lorsque Stephen King lui-même s’enflamme et nous présente ce roman comme un croisement entre Jonathan Strange & Mr Norrell et les romans de Patrick O’Brian mettant en scène le capitaine Jack Aubrey, tel que Master and Commander…

Eh bien, il y a bel et bien duperie, mais celle-ci n’a guère d’importance. On ne passe pas beaucoup de temps en mer, c’est un fait. Après avoir accosté à Madère dès le début du roman, Laurence et son dragon ne remettent quasiment plus les pieds - ou les pattes - sur un pont de navire.
Mais cela n’amoindrit en rien l’excellente impression laissée par ce roman ! L’époque choisie - les guerres napoléoniennes - propose un cadre très peu exploité en fantasy, jamais pesant pour autant, l’auteur, Naomi Novik, maniant un style simple mais efficace, et l’idée d’ajouter à cela la présence de dragons, avec différentes races, utilisés comme armes de guerre… Eh bien, il fallait y penser, selon la formule consacrée !
On en vient justement au Temeraire qui donne son titre au cycle, nommé ainsi car son oeuf a été trouvé prêt à éclore sur un vaisseau français : difficile de ne pas fondre pour ce dragon : curieux de tout, vif d’esprit, fidèle en amitié, sans arrière-pensée, amateur de bains et de lectures (attention, il adore les mathématiques !). Son amitié avec Laurence est touchante, peut-être classique dans son déroulement, mais parfaitement maîtrisée et sonnant toujours juste.
De fait, ce premier roman se montre avant tout centré sur leur duo, avec la rencontre, un entraînement en Ecosse, avec collègues et rivalité, premières batailles, etc, et on pourra donc toujours regretter que certaines situations - concernant le contexte ou quelques personnages - n’aient pas pris plus d’importance, ou soient évacuées trop vite. Surtout que ce que l’on en aperçoit ( les rapports de Laurence avec son père, les rigueurs de l’armée, etc…) est traité avec une réussite identique au reste.
Néanmoins, on se laisse sans aucun regret emporter sur les traces de Temeraire, le suivant avec bonheur tandis qu’il déploie ses ailes… D’autant plus quand on songe aux pistes ouvertes pour la suite, que ce soit en rapport avec les origines de Temeraire, ou des vues de celui à qui il était originellement destiné… Même constater que les Français se retrouvent encore avec le mauvais rôle ne nous arrachera pas un soupir blasé, et ce puisque l’auteur n’en profite pas pour procéder à du bashing facile…
A noter que si les tomes deux et trois en version anglaise, Throne of Jade et Black Powder War, sortiront en août prochain et janvier 2007, les versions américaines de ceux-ci seront quant à elles disponibles en avril et mai prochain. Mais le premier tome, rebaptisé His Majesty’s Dragon, n’arrivera pas avant le 28 mars.

8.5/10

Discuter de Les Dragons de sa majesté sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :