Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Les Débris du chaudron


Les Débris du chaudron

ISBN : 978-295302390-9
Catégorie : Aucune
Auteur : Nathalie Dau (Proposer une Biographie)

L’amour et la vengeance ont l’art de traverser les âges, et ce d’autant plus lorsque les dieux sont impliqués.
Pour certains mortels, cela signifie un héritage lourd à porter, mêlé de malédiction.
Ainsi en va-t-il d’Augusta Quinn et d’Alwyn Archtaft. Destinés à réparer le chaudron de Kerridwen, afin de permettre le retour de la déesse, ils devront compter avec Affang, le terrible démon des eaux, qui les poursuivra de sa haine.
Mais en cette fin de XXème siècle, un dieu veille et se souvient. Capable d’arpenter les lieux d’ici et d’ailleurs, Kernunnos, sous l’un ou l’autre de ses avatars, permettra à la réalité de rattraper le mythe… et de le dépasser.

Critique

Par Belgarion, le 31/10/2017

La fantasy et les légendes celtiques forment deux thématiques qui sont loin d’être étrangères l’une pour l’autre. En effet, alors que la fantasy moderne puise une partie de ses racines dans les mythes et légendes celtes, dont la saga arthurienne constitue un dérivé, les légendes celtiques utilisent le plus souvent quant à elle la magie et les peuples merveilleux au service de leurs récits. 
Avec les anthologies Owein et L’esprit des bardes Nathalie Dau a démontré son appétence pour la matière celtique, notamment les légendes galloises. Mais c’est avec la publication du récit augmenté des débris du chaudron initialement paru dans l’anthologie Royaumes paru en 2000 que cette passion s’est exprimée dans ses écrits pour la première fois. Fine connaisseuse des mythes celtiques, qu’ils soient gallois ou irlandais, elle les explore dans ce livre en interprétant à sa manière l’amour légendaire entre la déesse Kerridwen et le dieu cornu Kernunos. Ces derniers sont ici poursuivis avec leurs descendants par une malédiction implacable à travers les âges suite à leur dernière venue sur Terre et surtout suite à la destruction du chaudron magique de la déesse. 
La novella traite avec finesse et une psychologie très féminine de cet amour intemporel en dressant des portraits de personnages pour la plupart forts et attachants. Avec ce format plus bref il est certes loisible de regretter que certains personnages secondaires ne soient pas plus développés comme Morvran et Creirwy. Il aurait été également intéressant de plus exploiter cet aspect de poursuite à travers les âges par le biais de nombreuses tranches de vie des descendants successifs du couple divin pour disposer d’une meilleure vision d’ensemble et renforcer encore plus l’empthie du lecteur. Toutefois l’histoire dispose de bases solides et suit un déroulement dynamique de l’intrigue qui maintient sans difficulté l’attention du lecteur de bout en bout dans le plus pur style celtique. 
En tant qu’atout supplémentaire il convient  de souligner que la plume poétique de l’auteur se marie avec harmonie aux dessins plein de finesse de Magali Villeneuve, qui parsèment avantageusement cette édition illustrée. 
Les débris du chaudron constitue une association réussie et pleine de poésie entre la fantasy et les légendes celtiques avec un récit certes très classique mais porté par la passion de l’auteur. Les amateurs de récits et légendes celtes ne pourront qu’apprécier. 

7.0/10



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :