Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Les Brigands de la forêt de Skule


Les Brigands de la forêt de Skule

Titre VO: Ravarna i Skuleskogen

ISBN : 978-202085156-5
Catégorie : Aucune
Auteur : Kerstin Ekman

Au fond d’une forêt profonde et mystérieuse s’éveille un troll : un être d’aspect humain, d’une intelligence brillante, mais dépourvu du sentiment de culpabilité.
Décidant de se faire passer pour un humain, il devra changer d’identité au fil du temps pour ne pas être démasqué. Entre le fin fond des temps et le début du XXe siècle, il fera nombre de rencontres intéressantes ou inquiétantes, de l’épouse nostalgique d’un seigneur médiéval à un Descartes vieillissant à la cour de Suède, en passant par un alchimiste et bien d’autres, dont les toujours mystérieux brigands de la forêt de Skule…

Critique

Par Belgarion, le 24/03/2006

Kerstin Ekman est bien connue en Suède en tant qu’écrivain sur l’histoire et les us et coutumes de son froid pays. Les Brigands de la forêt de Skule illustrent d’ailleurs cette tendance à la description minutieuse et poétique des vieilles légendes scandinaves. Tout y est répertorié, du mode de vie des siècles précédents dans les petits villages à l’emprise du protestantisme sur le pays, en passant par la guerre de trente ans entre les électeurs allemands catholiques et le roi de Suède protestant.
Autant le dire tout de suite, ce livre ambitieux et atypique constitue un ovni au sein de la littérature fantasy et peut en dérouter plus d’un. Ici point de dragons, magiciens ou même de période médiévale fantastique. Le fantastique en est réduit à sa plus simple expression et pourtant il est présent tout au long du roman car nous suivons la vie de Skord le troll, esprit des forêts qui acquit la capacité de devenir un humain.
Sa vie s’étalant sur plusieurs siècles, nous pouvons donc découvrir avec émerveillement l’évolution de cette société parallèlement avec celle du héros qui exerce un grand nombre de métiers mais qui invariablement revient vers la forêt de Skule qui l’a vu naître.
La prose très métaphorique de l’auteur, d’une qualité irréprochable, évoque continuellement dans notre tête des images de nature verdoyante et majestueuse, de villages cossus avec leurs habitants à la philosophie très prosaïque et de légendes antiques. Ce récit contemplatif et philosophique m’a profondément touché par la justesse de ses propos et le talent de l’écrivain qui parvenait merveilleusement à retranscrire la mentalité à la fois humaine et inhumaine de Skord.
Bien entendu, tout n’est pas parfait dans ce livre, à commencer par sa nature même. En effet, le rythme est très lent et le récit est émaillé de très nombreuses descriptions, ce qui peut en rebuter certains car souvent l’introspection et la contemplation prennent le pas sur l’action. De plus, j’ai trouvé que quelques rares passages étaient mal gérés avec des longueurs car ils n’apportaient pas de réels changements à Skord qui en ressortait tel qu’il était arrivé.
Mais ces défauts sont plus des défauts de genre que des défauts relatifs à la qualité de l’œuvre et c’est pourquoi je le recommande chaudement aux amateurs de romans calmes et bien écrits. Pour donner une comparaison, je rapprocherai Les Brigands de la forêt de Skule des chroniques d’Alvin le Faiseur, bien que l’esprit soit différent et qu’il n’y ait bien sûr pas d’utilisation du patois typique d’Alvin.

8.0/10

Discuter de Les Brigands de la forêt de Skule sur le forum.



Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :