Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le Chant de l'oiseau de nuit > Le Visage du mal


Le Visage du mal

Titre VO: Speaks the Nightbird: Evil Unveiled

Tome 2 du cycle : Le Chant de l'oiseau de nuit
Partie 2 de "Speaks the Nightbird: Evil Unveiled"
ISBN : 978-235294219-1
Catégorie : Aucune
Auteur : Robert McCammon (Proposer une Biographie)

L’époustouflante révélation d’un mystère haletant !
Les Carolines, 1699. Rachel Howarth est coupable de sorcellerie et condamnée à périr sur le bûcher. Ainsi en a décidé le juge Isaac Woodward après avoir entendu les témoignages accablants des habitants du petit village de Fount Royal.
Mais Matthew, le jeune clerc du juge, décide de mener sa propre enquête. Rassemblant les pièces du puzzle de la vérité, il comprend bientôt qu’il n’a d’autre choix que de vaincre une force plus maléfique que la sorcellerie s’il veut avoir une chance d’innocenter une femme vertueuse… et de sauver les citoyens de Fount Royal d’une terrible menace.

Critique

Par Gillossen, le 08/10/2008

Cette suite et fin du Chant de l’Oiseau de Nuit ne déçoit aucunement les espoirs placés en elle ! Robert McCammon poursuit sur sa lancée. Les louange que l’on avait eu l’occasion de tresser à la sortie du premier tome demeurent tous parfaitement valables.
On se passionne pour cette enquête et ses révélations, on tremble pour les personnages, on s’enthousiasme devant l’aspect tangible et la vie redonnée à cette époque, le tout toujours porté par des dialogues bien sentis, voire tout simplement brillants.
Et tandis que les voiles se lèvent, difficile de rentrer dans les détails dans le cadre de cette critique, sous peine de gâcher votre plaisir de lecture, tant certains éléments demanderaient d’être révélés au grand jour pour étayer pleinement telle ou telle affirmation.
Nous nous en tiendrons donc là, en terminant par deux – légers – reproches : tout d’abord, le plus sérieux. Cette seconde moitié nous laisse malgré tout quelque peu sur notre faim, comme si l’auteur s’était posé la question de couper oui ou non en deux son manuscrit originel, quitte à aller un poil trop loin dans le premier avant de s’arrêter et de préserver le reste pour la suite. Enfin, deuxième regret, de n’avoir pas eu les deux tomes en même temps afin de n’avoir pas à patienter pour passer de l’un à l’autre !
Quelquefois, des semaines s’avèrent aussi longues que des mois…

8.0/10

Discuter de Le Visage du mal sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :