Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Dragon Age > Le Trône volé


Le Trône volé

Titre VO: The Stolen Throne

Tome 1 du cycle : Dragon Age
ISBN : 978-281120175-3
Catégorie : Aucune
Auteur : David Gaider (Proposer une Biographie)

Lorsque la bien-aimée Reine Rebelle est assassinée, son fils Maric entreprend de la venger. La nation de Férélden, qui avait jadis prospéré sous le règne de sa famille, souffre désormais sous le joug cruel des envahisseurs orlésians. Maric devient bientôt le chef de l’armée rebelle déterminée à arracher Férélden des mains d’un tyran étranger. Seulement aidé de deux vrais alliés — le taciturne hors-la-loi Loghain et la magnifique guerrière Dame Rowan — le Prince Maric doit accomplir son destin et se jeter dans la bataille afin de reconquérir le trône volé.

Critique

Par Gillossen, le 18/10/2009

Le “vrai” successeur de Baldur’s Gate n’est pas encore sorti que le premier roman basé sur la licence est déjà arrivé, y compris par chez nous ! Et c’est David Gaider, le scénariste principal du projet chez Bioware, qui s’y colle. Il signe d’ailleurs là par ailleurs son premier roman… et, vous l’avez peut-être senti venir… cela se sent par certains côtés !
Une chose est sûre, le roman ne révolutionnera pas un genre balisé. Il s’agit avant tout de nous présenter un univers, ainsi que bien entendu les peuples que l’on y retrouvera, les différentes factions, etc. notamment évidemment en jouant devant son écran. On se prend même parfois à se demander si l’on n’a pas simplement embarqué dans une visite guidée animée par des protagonistes sans réelle saveur.
L’histoire en elle-même se suit sans difficulté, même si l’on passe d’un poncif à un autre (et dans tous les domaines : rebondissements, caractérisation des personnages…), tandis que l’épilogue atteint même des sommets dans le genre, se contentant de préparer paresseusement le lecteur à ce qu’il aura peut-être l’occasion de découvrir… au cours de la suite ! Voilà sans doute ce qui arrive lorsque l’on ne prend pas le temps de développer correctement les éléments que l’on voudrait introduire, et que l’on se contente de les accumuler les uns derrière les autres au lieu de les ordonner selon une vision précise.
Dommage, car l’univers ravira les amateurs, et David Gaider, visiblement passionné par son sujet, laisse entrevoir de temps à autre une certaine verve, qui mériterait sans doute de s’exprimer quelque peu autrement, sans rester aussi engoncé dans un tel carcan.
Une lecture basique, sur le fond comme sur la forme, sans surprise, mais qui pourra toujours attiser la curiosité des amateurs de l’univers Royaumes Oubliés et/ou des RPG Bioware.

6.0/10

Discuter de Le Trône volé sur le forum.



Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :