Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Cycle de Drenaï > Le Roi sur le seuil


Le Roi sur le seuil

Titre VO: The King Beyond the Gate

Tome 5 du cycle : Cycle de Drenaï
ISBN : 978-291437007-3
Catégorie : Aucune
Auteur : David Gemmell

Voici un nouveau succès à mettre au crédit de David Gemmell. Après le plébiscite de Légende, il retrouve le monde des Drenaï et des Nadir pour nous proposer une aventure inédite prenant place longtemps après le chant du cygne de Druss…

Tenaka Khan est le dernier survivant du Dragon, un corps d’armée pourtant réputé imbattable : la fine fleur de la défense drenaïe. Ceska, leur Empereur, les a trahis car ils le gênaient dans sa quête du pouvoir. Il leur a tendu un piège et a lancé contre eux des créatures monstrueuses, mi-hommes, mi-bêtes, à la force de destruction prodigieuse : les Unis. Une hécatombe. Pourtant, Ceska n’est pas tranquille, car Tenaka est toujours en vie. Bien sûr, Tenaka Khan est seul. Mais il est le descendant de Regnak, le dernier comte de Bronze, du côté de son père, et celui d’Ulric, prince des Nadirs, du côté de sa mère - le pire ennemi du peuple drenaï. Oui, les yeux de Tenaka sont bridés et violets. Sa mâchoire et ses poings sont serrés. Et aujourd’hui, son cœur crie vengeance !…

Critique

Par Gillossen, le 20/07/2009

David Gemmell revient chez nous avec cette fausse suite à son premier roman édité en France, Légende. En effet, Le Roi sur le Seuil ne fait que reprendre pour cadre le même monde. On peut tout de même établir d’autres parallèles inhérents à ces deux histoires. Légende tirait ses principales forces de certains personnages hauts en couleurs et du sens du rythme de Gemmell pour ce qui était des rebondissements. D’un autre côté, quelques facilités d’intrigue, et un monde à peine ébauché ne lui donnait pas assez de consistance pour accéder au rang de chef d’oeuvre de la Fantasy, et a fortiori de la littérature en général.
Eh bien, il ne faut pas s’étonner si l’on retrouve les mêmes ingrédients dans cette histoire de vengeance. Tenaka Khan est un guerrier, un vrai, un héros solitaire, tout comme l’était Druss. Mais ne croyez pas pour autant qu’il s’agisse seulement pour l’auteur de recycler les éléments de son succès ! Ces deux figures sont également très différentes, ne serait-ce qu’à travers leur âge et leurs motivations.
De même, l’intrigue est cette fois plus complexe que dans Légende, se déroulant 100 ans plus tôt, et mettant finalement en scène une “simple” opération commando pour les protagonistes impliqués du côté des héros. Ici, la politique fait son entrée, dans la façon dont l’empereur Ceska se fait manipuler par des factions ô combien sombres et délétères, mais il ne faut pas négliger pour autant les portraits psychologiques, comme celui-ci, avec cette personnification du Mal bien loin des clichés, et plus proche d’une illustration des faiblesses humaines. Cependant, il n’est pas forcément besoin de bataille sanglante et déespérée pour se révéler… Au final, un roman à l’ambiance comparable au précédent, avec des qualités et des défauts semblables, mais que l’on pourra préférer par sa plus grande variété. Dans le même temps, certains seront déçus de ne pas retrouver un personnage à la hauteur de Druss… 
Il n’empêche que la plupart d’entre eux se révèlent plus travaillés que précédemment et les enjeux et autres dilemmes plus à même de nourrir une véritable réflexion chez le lecteur entre deux duels mémorables.
Avec une sortie en poche chez Milady il y a quelques semaines, voilà sans doute une bonne idée de lecture sur la plage cet été !

7.0/10

Discuter de Le Roi sur le seuil sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :