Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Le Roi des elfes


Le Roi des elfes

Titre VO: The King of the Elves

ISBN : 978-207039916-1
Catégorie : Aucune
Auteur : Philip K. Dick (Proposer une Biographie)

Rien n’avait préparé Shadrach Jones à voir arriver le roi des elfes et sa suite au grand complet dans sa station-service. Et pourtant, aussi incroyable que cela paraisse, il est bien là, devant lui, et plutôt mal en point.
Les derniers mutants qui menacent encore la Terre sont traqués à mort. Mais Cris Johnson, cet homme intégralement doré et à la beauté divine, peut-il être un monstre ?
Ernest Elwood est plutôt rêveur, ces derniers temps. Rien d’autre ne semble l’intéresser que la construction de son bateau, comme s’il était manipulé.
En neuf nouvelles, Philip K. Dick montre une fois de plus toute l’étendue de son talent, qu’il aborde la science-fiction, le fantastique et même, sans doute pour la seule fois, la fantasy.

Critique

Par Gillossen, le 07/11/2010

Avant toute chose, précisons que cette critique ne porte que sur la nouvelle du même nom que l’on retrouve dans ce recueil (ou du moins, très largement). En effet, pour le reste, l’auteur, le célèbre Philip K. Dick reste fidèle à la SF (ou au fantastique, lorsque l’on songe à La Dame aux biscuits par exemple, sympathique réussite frissonnante au passage).
Que dire donc d’une nouvelle d’une trentaine de pages, seule incursion sur les terres de la fantasy de l’un des plus grands auteurs de Science-Fiction ? Publiée à l’origine dans les années 50, Le Roi des elfes conserve d’ailleurs une petite touche vintage dans la forme. Le récit n’est en rien sophistiqué et les aventures de Shadrach Jones nous sont narrées d’un ton bonhomme…
Avant que tout ne bascule. Mais soyons clairs : la nouvelle de Dick n’est pas un sommet du genre et ne se montre pas réellement marquante. Pour un peu, elle serait même presque anecdotique. Une fois terminée, on ne peut pas dire que l’on y repense beaucoup. Mais, petit à petit, et malgré une intrigue cousue de fil blanc, l’atmosphère réussit à nous mettre vaguement mal à l’aise. Et si tout cela… On se demande bien comment Disney l’aurait adapté (ou bien va ?) en restant fidèle à l’intrigue elle-même !
On retrouve cela dit la patte Dick, de plus en plus marquée d’ailleurs à mesure que l’on avance, implacablement, vers la fin de l’histoire, sans vouloir trop en dévoiler ici dans le cadre du récit, un récit qui d’ailleurs penche volontiers de prime abord vers une fantasy légère et tournée vers le légendaire.
Si l’on met de côté cette nouvelle, à lire avant tout par curiosité même si elle n’a rien de vraiment négatif à proposer, le recueil en lui-même, pour quelques euros, mérite de toute façon le coup d’œil pour selon que vous ne connaitriez pas déjà des classiques comme L’Homme doré.
Inutile donc de bouder son plaisir dans tous les cas.

7.5/10

Discuter de Le Roi des elfes sur le forum.



Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :