Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Fils-des-Brumes > Le Puits de l'ascension


Le Puits de l'ascension

Titre VO: The Well of Ascension

Tome 2 du cycle : Fils-des-Brumes
ISBN : 978-236051012-2
Catégorie : Aucune
Auteur/Autrice : Brandon Sanderson

En mettant fin au règne brutal et millénaire du tyran, ils ont réalisé l’impossible.
À présent, Vin la gamine des rues devenue Fille-des-Brumes, et Elend Venture, le jeune noble idéaliste, doivent construire un nouveau gouvernement sur les cendres de l’Empire. Mais trois armées menées par des factions hostiles, dont celle des monstrueux koloss, font le siège de Luthadel. Alors que l’étau se resserre, une légende évoquant le mystérieux Puits de l’ascension leur offre une lueur d’espoir.
Et si tuer le Seigneur Maître avait été la partie la plus facile ?

Critique

Par Thys, le 14/10/2010

Le précédent tome s’achève avec pertes et fracas, deux des personnages les plus importants de l’intrigue sont soufflés, des fondations politiques et sociales du monde avec lequel on s’est familiarisé il ne reste quasiment rien, et les réponses consenties par l’auteur sont loin de dissiper la brume (haha…). Tant d’autres questions restent posées.
A partir de là, on se dit que l’auteur se pose lui-même un sacré challenge pour la suite, et on se demande, assez légitimement, comment il va pouvoir relever son propre défi. Encore une fois, Sanderson fait preuve d’intelligence en ne prenant pas le problème de front. Difficile de faire mieux que le premier tome ? Alors choisissons une approche différente !
Là où l’entame de sa trilogie fait dans le flamboyant, la suite fait dans le posé. A l’action trépidante répond la réflexion et le complot, aux plans audacieux succèdent l’improvisation et le doute, et un monde lugubre figé depuis 1000 ans cède la place à un monde bouleversé, effrayant, laissé en pâture à la cupidité et à l’ambition humaine… jusqu’à nous faire pratiquement regretter l’ancien.
Le pari est osé. Proposer un gaspacho aux aficionados de la tourte aux pommes de terre n’est pas sans risque et, s’il s’en tire assez bien, l’auteur y laisse tout de même quelques plumes.
C’est réussi, c’est ambitieux, on sent que l’intrigue prend une envergure insoupçonnée jusque là, mais on sent aussi que ce tome-ci fonctionne avec le suivant, il amène la suite plus qu’il ne se suffit à lui-même, en quelques mots : ça manque un peu de panache.
Mais il y a du bon, et même du très bon.
Le devant de scène est désormais libre et cela profite à des personnages un peu occultés dans le premier tome. Des personnages qui révèlent leur personnalité, leurs motivations, qui doutent, qui se cherchent, qui sont confrontés à des choix, à des responsabilités, qui en deviennent plus profonds et, par là-même, plus intéressants.
La séparation géographique des protagonistes et la gestion de plusieurs intrigues simultanées fonctionnent bien, par ailleurs.
Et puis, on découvre enfin toutes ces curiosités, ces bonnes idées que l’auteur n’avait qu’effleurées, emporté par son élan, dans le premier tome : la brume, les kandras, les koloss, les Inquisiteurs…
Plus qu’un tome d’action, c’est un tome de doute, de peurs, d’obscurité. Chacun s’y découvre un côté sombre et les disparus n’ont pas fini de faire parler d’eux.
Ils ont encore des secrets à livrer, de sorte que les “bons” se révèlent capables du pire, et quant aux “mauvais”…

8.0/10

Discuter de Le Puits de l'ascension sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :