Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Le Prophète et le vizir


Le Prophète et le vizir

ISBN : 978-295359519-2
Catégorie : Aucune
Auteur/Autrice : Rémy Yves (Proposer une Biographie)
Auteur/Autrice : Ada Rémy (Proposer une Biographie)

Résumé non disponible (pas de résumé sur la 4ème de couverture)

Critique

Par Atanaheim, le 04/09/2012

Voici enfin le retour du couple Rémy, 34 ans après La Maison du Cygne et 44 ans depuis ce qui est probablement leur chef d’œuvre : Les Soldats de la Mer.
L’attente en valait-elle la peine ? Mettons tout de suite fin au suspens avec la réponse suivante : oui, assurément !
Cette fois, nous avons droit à un court volume contenant une novella et une nouvelle, le deuxième texte pouvant être considéré comme un épilogue du premier.
Les Rémy nous livrent ici une sorte de conte, qui comprend toutes les caractéristiques du genre : un cadre, un fond de croyances, de superstitions, une bonne part de réflexion et une faconde de troubadour pour nous entraîner.
Pour le décor, nous commençons sur l’île de Bahreïn, puis nous vivons un beau voyage autour de la Méditerranée du 14ème siècle. Le côté fabuleux repose sur une idée répandue à l’époque et qui voulait que les infirmes aient reçu le don de voyance d’Allah en compensation de leurs difformités. Un émir inquiet des velléités d’invasion de ses voisins décide alors de s’entourer de nombreux invalides afin de pouvoir anticiper la prise de son territoire. Malheureusement pour lui, les prophéties, trop nombreuses et prononcées par trop de bouches, se muent en une cacophonie incompréhensible, deviennent inintelligibles.
Il fait alors venir un pêcheur ayant la capacité de déterminer à l’avance quelle huître renferme une perle. C’est ainsi que Kemal bin Taïmour, doté d’une main à six doigts (cf. la très jolie couverture du livre), se mêle à ces devins handicapés. Il devra retirer de la masse des prédictions celles qui sont vraies, celles qui sont de véritables trésors. Kemal devient alors le plus grand prophète de son époque, capable d’envisager l’avenir sur plusieurs siècles. Et il sent qu’il a le devoir de dévoiler ce futur au reste du monde afin de permettre aux hommes d’en tirer le meilleur parti.
C’est là que la réflexion intervient. Il s’agit d’une étude globale des prophéties, d’une inspection sous tous les angles. L’auteur nous interroge sur la manière dont nous appréhendons la connaissance de l’avenir. Utile ? Inutile ? Dangereuse ?
Il pose également la question du rôle du prophète en la matière : doit-il aiguiller les hommes, les mettre en garde, les conseiller, ou bien doit-il se contenter de délivrer le message de Dieu, brut, sans détour ?
Ce ne sont là que quelques-unes des questions soulevées par l’entraînante aventure de Kemal. Et c’est là le tour de force du couple d’auteurs. Ils ont réussi à livrer un conte presque philosophique vraiment très agréable. La petite histoire se mêle allégrement à la grande pour le plaisir du lecteur (le travail de documentation mérite d’ailleurs d’être salué). L’humour tient une bonne place dans cette histoire. Le ton est souvent cynique, le héros parfois amusant de naïveté. Ses réflexions sont bien rendues et on se surprend à se dire “moi je leur aurais annoncé cet évènement de telle façon”. Et quand le lecteur veut se faire acteur, réagit à ce point, c’est que le pari est gagné, que la fable est réussie.
Mais, car il y a un mais, nous n’avons pas ici Les Contes des Mille et une Nuits. En effet, le livre ne fait que 150 pages. Ce sera donc le conte d’une nuit. Mais quelle nuit !

7.0/10

Discuter de Le Prophète et le vizir sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :