Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > L' Assassin royal (suite) > Le Prophète blanc


Le Prophète blanc

Titre VO: Fool's Errand

Tome 1 du cycle : L' Assassin royal (suite)
Partie 1 de " Fool's Errand"
ISBN : 978-285704806-0
Catégorie : Aucune
Auteur : Robin Hobb

Quinze années ont passé. Loin de la cour et le coeur blessé, Fitz s’est réfugié dans une chaumière isolée avec son inséparable Oeil-de-loup pour unique compagnon. Il espère enfin avoir trouvé la paix et rompu avec son terrible passé. Mais c’est compter sans son destin. Car bientôt, des visiteurs inattendus viennent troubler sa retraite avec des motifs déguisés : Umbre, son vieux mentor ; Astérie, la ménestrelle avec laquelle il entretient épisodiquement des relations amoureuses; et le fou, toujours plein d’entrain, sur qui les années semblent n’avoir aucune prise. A mots plus ou moins couverts, tous trois lui soufflent la même chose. On a besoin de lui à Castelcerf, où règne la reine Kettricken, pour retrouver le prince héritier Devoir, qui a disparu dans de mystérieuses conditions.
Après un long combat intérieur, Fitz décide de se mettre en route. Mais, pour éviter d’être reconnu, c’est en valet qu’il décide de s’introduire à la cour et de commencer la difficile quête du prince sur lequel se portaient tous les espoirs. Les obstacles ne vont pas tarder à surgir de tous les côtés.

Critique

Par Gillossen, le 16/02/2006

Ce roman de Robin Hobb marque nos retrouvailles avec le personnage né de son imagination le plus célèbre parmi les lecteurs de Fantasy du monde entier, Fitz Chevalerie.
Après les Aventuriers de la mer, Hobb revient à la saga qui l’a fait connaître, mais attention, autant vous prévenir tout de suite, les deux sont intimement liés. C’est ainsi que si vous n’avez pas lu les Aventuriers de la mer, il vaudrait mieux ne pas débuter cette nouvelle lecture, si vous ne voulez pas vous gâcher toute l’histoire, ni plus, ni moins !
Pourquoi un tel cas de figure, alors que Robin Hobb a achevé sa précédente trilogie avant de commencer celle-ci ? Tout simplement par la faute de l’éditeur français, Pygmalion, qui n’a visiblement aucun respect pour la logique des choses, et encore moins pour les lecteurs ! Parce que l’Assassin royal est beaucoup plus populaire que les Aventuriers de la mer, l’éditeur a préféré enchaîner directement avec le Prophète blanc, (ce qui tombe d’autant plus à propos pour eux que la parution des 6 premiers tomes vient de s’achever en poche) repoussant la parution de la suite des Aventuriers de la mer.
Voilà pourquoi ce roman se trouve présenté comme le septième tome de l’Assassin royal alors qu’il est en fait le début d’une nouvelle trilogie. Nous ne reviendrons pas en plus sur le découpage parfaitement abscons de ce roman, n’étant pas la seule victime de ce tronçonnage en règle. Le premier tome VO des Aventuriers de la mer n’a-t-il pas été découpé en trois romans à 20E pièce chez nous ? Voilà qui laisse présager le pire pour la suite, et nous aurons également une pensée pour l’œuvre de George R.R Martin…
Concernant le roman lui-même, Hobb ne démérite pas. Après un début un peu lent - mais nécessaire pour faire le point et rattraper 15 ans d’histoire - il trouve son rythme de croisière. On ne le lâche plus, retrouvant les grandes heures des 4 premiers tomes de l’Assassin royal, lorsqu’on ne pouvait s’empêcher de continuer à lire ! L’écriture de Robin Hobb fait toujours mouche, subtile et émouvante, tour à tour poétique et terre à terre.
Mélancolie, détresse, rage ou mystère, ses personnages portent chacun un fardeau qui les rend plus profond et plus proche du lecteur, sans pour autant que la trame de l’intrigue soit négligée. Bref, un très bon roman, mais qui posera problème à tous ceux qui veulent lire les Aventuriers de la mer. Lire Le Prophète blanc, c’est s’exposer à connaître à l’avance la fin de cette autre saga avant même de l’avoir lue…
La faute à qui…

7.5/10

Discuter de Le Prophète blanc sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :