Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Les Seigneurs des tempêtes > Le Pays des djinns


Le Pays des djinns

Titre VO: Dschinnland

Tome 1 du cycle : Les Seigneurs des tempêtes
ISBN : 978-284172672-1
Catégorie : Aucune
Auteur : Kai Meyer

À sa naissance déjà, son père l’emmenait voler sur son tapis. Tarik al-Jamal était le prince des contrebandiers entre Samarkand et Bagdad. Qui maîtrisait mieux que lui l’art du tapis volant ? Mais le jour vint où il perdit son grand amour Maryam dans le pays des djinns, le désert aux mille dangers entre les deux cités. Depuis ce jour, amer et résigné, Tarik n’a plus franchi les murs de Samarkand. Il gagne sa vie en participant à des courses de tapis illégales. Et voici que Junis, son frère cadet, a décidé de conduire la mystérieuse Sabatea jusqu’à Bagdad.
Tarik craint pour leur vie. Contraint d’affronter les spectres de son passé pour venir à leur secours, il se lance dans une course poursuite mortelle à travers le désert, une odyssée en tapis volant au cœur de la guerre qui oppose les djinns et les hommes du désert…

Critique

Par Asavar, le 27/05/2014

Aujourd’hui, le nombre d’auteurs de fantasy allemands que l’on retrouve en France n’est pas des plus développés. Alors quand un livre original comme Le Pays des djinns arrive en librairie, on apprécie de pouvoir le défendre.
Original donc par la nationalité de l’auteur mais aussi par l’ambiance du roman en lui-même. En effet, les récits se déroulant au Moyen-Orient, avec sa magie et ses créatures mythiques qui lui sont propres, restes rares. Que ce soit par l’une ou par l’autre, le livre fourmille de bonnes idées, comme la manière de contrôler les tapis volant.
L’histoire quant à elle se révèle assez classique : les héros doivent emmener une femme de Samarkand à Bagdad en passant par le pays des djinns et affronteront de ce fait moult dangers avant d’arriver à destination. Rien de bien incroyable à première vue, de même que lorsqu’on se penche sur ces personnages ne brillant pas par leur singularité. Mais ce constat passe largement en second plan tant le monde que l’on explore est rafraichissant. Surtout que les apparences sont souvent trompeuses et que l’histoire se montrera plus complexe qu’il n’y paraît.
L’une des forces de ce roman se trouve dans les personnages secondaires qui influencent les principaux de manière subtile. Que ce soit Maryam ou le Fou aux Cicatrices, le lecteur est intrigué par ce qu’ils représentent aux yeux des héros et il faut bien l’avouer, on se retrouvera bien vite à dévorer l’ouvrage pour en apprendre d’avantage à leur sujet. L’auteur nous invite aussi à découvrir une faune des plus originales qui permettra de donner une véritable profondeur à cet univers coloré.
Au terme de cette aventure, grandiose par sa mise en scène et ce qu’elle nous promet pour la suite de la trilogie, on constate donc que ce premier tome a su mettre en place un univers profond et des plus cohérents sans que l’on se retrouve dans un roman de « contemplation » comme c’est parfois le cas.
Alors si vous en avez assez de la fantasy « à papa » prenant pour cadre un Moyen-Âge occidental ou bien si vous voulez tout simplement découvrir une œuvre originale aussi bien dans son monde que dans l’approche de ce dernier, n’hésitez pas, ce livre est fait pour vous !

7.5/10

Discuter de Le Pays des djinns sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :