Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Emma Bannon & Archibald Clare > Le Mystère du drake mécaniste


Le Mystère du drake mécaniste

Tome 1 du cycle : Emma Bannon & Archibald Clare
ISBN : 978-225316965-9
Catégorie : Aucune
Auteur/Autrice : Lilith Saintcrow

Au service de Sa Majesté, du pays… et pour rester en vie Emma Bannon est sorcière au service médico-légal de l’Empire. Sa mission : protéger Archibald Clare, un mentaliste renégat qui travaille dans l’illégalité. Ses pouvoirs de déduction à lui sont légendaires ; quant à elle, sa sorcellerie est plus que puissante. Malheureusement, ils se détestent cordialement…

 

Critique

Par Gillossen, le 30/07/2013

De Lilith Saintcrow, on connaissait surtout les aventures de Danny Valentine, dans un univers plutôt sombre prenant place dans un avenir proche, avec son héroïne solitaire et tourmentée (du moins, façon de parler).
Autant dire que l’on change radicalement d’ambiance avec le duo Emma Bannon et Archibald Clare ! Si l’auteur misait déjà sur une ironie mordante dans ses précédents romans, celle-ci se retrouve ici de pair avec une atmosphère globalement plus légère.
Ce qui ne l’empêche pas de se révéler travaillée et prenante, ce qui n’était pas forcément gagné, car les ingrédients choisis par Lilith Saintcrow ne sont pas vraiment originaux, si on les prend un par un. Le côté Chapeau Melon et Bottes de cuir doublé d’un cadre évoquant le Londres victorien, le tout saupoudré de magie et de steampunk… c’est que le lecteur pourrait même commencer à saturer, ou du moins à trouver le tout légèrement réchauffé.
C’est là que le talent de l’auteur intervient, heureusement, proposant audit lecteur une intrigue bien ficelée et qui surtout sait rebondir sans s’essouffler, ce qui ne s’avère pas si courant. Saintcrow ne se contente pas de nous « balancer » des rebondissements en pagaille pour masquer la vacuité de son récit, même si les ellipses sont parfois un peu abruptes. Ajoutons à cela un univers aux petites trouvailles bien sympathiques (les menthas, Londinium…) et des dialogues enlevés et l’on passe indéniablement un bon moment.
Néanmoins, la formule utilisée reste très — mais pas trop, c’est déjà ça… — classique en tant que tel et surtout, le « duo » mis en avant n’est pas toujours très pertinent. C’est sans doute logique puisque nous avons affaire à un premier tome, mais les deux personnages semblent encore se chercher. Gageons que le tout prendra un tour plus naturel par la suite, mais, par chance, les seconds rôles et leurs mystères sont là pour suppléer les deux héros.
Sous le soleil ou sous une averse tardive, une série à tenter.

7.0/10

Discuter de Le Mystère du drake mécaniste sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :