Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le Cycle des dieux > Le Mystère des dieux


Le Mystère des dieux

Tome 3 du cycle : Le Cycle des dieux
ISBN : 978-222617979-1
Catégorie : Aucune
Auteur : Bernard Werber

Après avoir rencontré Zeus au sommet de la montagne d’Aeden, Michael Pinson retrouve sa classe d’élèves dieux pour la partie finale. Ayant échoué à cet examen, il commet l’irréparable : tuer un autre élève dieu.
Condamné au pire chatiment, redevenir un mortel, il va connaître les affres de vivre une vie normale avec la perspective qu’offre le savoir divin. Pourtant, l’épreuve s’avère moins dure qu’il ne le redoutait. Sur Terre 18, il rencontre le grand amour et s’aperçoit que, même mortel, on peut changer beaucoup de choses dans l’univers.
Michael Pinson ne pourra pourtant pas aller au bout de cette expérience nouvelle car l’appel d’Aeden résonne à nouveau. Son ami le professeur Edmond Wells et Aphrodite, la déesse de l’amour, l’appellent pour la dernière grande odyssée, celle qui le menera au sommet de la deuxième montagne, jusqu’au Créateur.
Il va connaître enfin le Grand Secret de l’Univers.

Critique

Par Gillossen, le 10/10/2007

C’est toujours inquiétant lorsque la quatrième de couverture d’un roman contient bien plus de suspense que le roman lui-même, et c’est déjà le cas depuis trop longtemps avec les romans de Bernard Werber, romans qui continuent pourtant de se vendre, encore et encore, comme s’il ne pouvait en aller autrement.
Et c’est encore le cas ici, pour une trilogie décidément bien décevante, malgré un concept, et des quatrièmes de couverture donc, savemment orchestrés… Mais que trouve-t-on au délà des dieux, quel grand mystère ? Une réponse risible, à l’image des personnages, une fois de plus vidés de toute épaisseur pour devenir des caricatures d’eux-mêmes, quand il ne s’agit pas justement de ceux que croisent les héros, de vrais stéréotypes, pendant de l’auteur, qui a visiblement rangé la subtilité au placard. Heureusement que le peuple-dauphin apporte une touche de renouvellement, avec qui les questionnements se font enfin quelque peu stimulants.
Et, comme d’habitude cela dit avec Werber, ce n’est pas sa plume qui sauvera cette aventure mollassonne et faussement spirituelle et déroutante. Toujours aussi pauvre, le style ne vaut que par quelques passages amusants, les rares ne faisant pas tiquer à longueur de pages. Il serait sans doute plus que temps que l’auteur se décide à abandonner définitivement ces personnages-là et surtout un lénifiant Michael Pinson, dont la destinée importe de moins en moins au lecteur au fil des tomes.

6.5/10

Discuter de Le Mystère des dieux sur le forum.



Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :