Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Le Magicien de Karakosk


Le Magicien de Karakosk

ISBN : 978-220724980-2
Catégorie : Roman connexe
Auteur : Peter S. Beagle

Dans ma lancée sur les nouvelles, et vivement intéressé par un auteur, l’américain Peter S. Beagle, je me suis plongé dans Le Magicien de Karakosk. Ce recueil a été traduit de Giant Bones et coupé en deux en français, l’une des moitié étant Le Magicien de Karakosk donc, l’autre La Dernière Chanson de Sirit Byar, parues chez Denoël Présence du futur.

Ecoutez ! Ecoutez l’histoire de Lal et Soukyan telle qu’elle fut entendue d’un bord à l’autre du monde connu. Ecoutez le récit de leur dernière aventure alors qu’usés par les années ils auraient pu tout aussi bien rester au chaud, chez eux, plutôt que d’utiliser l’arc et l’épée, encore une fois. Faites la connaissance du magicien de Karakosk… Ecoutez l’histoire des Os géants, celle qu’on raconte aux enfants qui ont peur de ne pas grandir… Trois récits pleins d’humour et de tendresse, trois contes éternels.

Critique

Par Macros, le 19/08/2001

Le recueil débute avec les Os géants, ou la sympathique histoire que raconte un père, visiblement mal à l’aise dans le rôle du conteur et passablement énervé par l’imminence de la mise-bas de sa jejebhai - allez savoir ce qu’est cette bête-là ! - à son fils qui a peur de ne pas grandir ! On fait ainsi la connaissance de l’arrière-arrière-arrière-grand-père Selsim qui vécut - un peu forcé au début, il faut l’avouer - dix-huit ans auprès des géants qui s’éteignent peu à peu…
Puis vient Lal et Soukyan, du nom d’un couple d’aventuriers maintenant à la retraite et qui n’ont jamais pu se faire leurs adieux convenablement, mais qui vont repartir ensemble par monts et par vaux pour leur ultime aventure. Enfin, avec Le Magicien de Karakosk, nous est contée l’histoire pas simple et finalement amère d’un magicien simple mais un peu trop doué pour son art.
Des personnages bien campés, bien sympathiques à chaque fois. Trois histoires courtes - seulement, pourrait-on dire car on en redemande - mais au combien agréables à lire !

8.5/10



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :