Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > La Prophétie du royaume de Lur > Le Mage du prince


Le Mage du prince

Titre VO: The Innocent Mage

Tome 1 du cycle : La Prophétie du royaume de Lur
ISBN : 978-226508617-3
Catégorie : Aucune
Auteur : Karen Miller

Au royaume de Lur, une immense barrière magique protège les habitants des ravages du sorcier Morg depuis six cents ans. Les Doranens gouvernent le royaume grâce à la magie, tandis que les Olkens ont interdiction de l’utiliser… sous peine de mort. Le jeune Asher a quitté sa famille de pêcheurs pour faire fortune à Dorana, la capitale. Très vite, il devient l’assistant du prince Gar et apprend la vie de château. Ses origines modestes et sa gouaille lui valent l’inimitié de bon nombre de nobles à la cour. Heureusement dans l’ombre, ses amis veillent sur lui. Ils font partie d’une confrérie secrète qui attend l’avènement d’un mage innocent qui sauvera Lur des Derniers Jours. Mais Asher a déjà bien du mal à éviter les pièges que lui tend, jour après jour, l’entourage de la famille royale…

Critique

Par Gillossen, le 24/03/2009

Ce dyptique proposera-t-il quelque chose de vraiment nouveau dans le paysage ? Oui, on peut le dire. Non seulement, nous ne partons pas pour un cycle sans fin, mais qui plus est, ce premier tome change suffisamment la donne pour faire partie des bonnes surprises du genre, sans toutefois tutoyer les sommets, restons mesurés.
En mettant largement l’accent sur l’amitié des deux personnages principaux, quitte à sacrifier le rythme de son histoire durant une bonne moitié de roman, Karen Miller nous les rend plus proches, plus attachants, que bien des sauveurs de mondes. En prenant des risques aussi (la façon de s’exprimer d’Asher…), elle nous entraîne loin des sentiers battus, qu’un univers pourtant assez commun aurait pu laisser croire comme joué d’entrée. Ajoutons aussi que la fin très ouverte du tome donne fatalement envie de connaître la suite, l’auteur ne nous épargnant rien afin de garantir le suspense ! Et tout cela sans oublier également une touche d’humour, qui fait généralement mouche.
Au rayon des regrets, par contraste, pas grand chose à signaler après lecture : oui, le roman ne se montre pas spécialement ambitieux, mais nul besoin de vouloir réinventer le genre à chaque écrit. Tout juste pourra-t-on donc signaler un rythme quelque peu lent, et de fait un récit qui demeure longtemps une introduction à la véritable histoire, dont le futur semble loin d’être écrit dans la pierre, malgré là aussi la présence d’une traditionnelle prophétie. Certains personnages secondaires manquent également un peu de coffre, “étouffés” par les deux héros. Sachant que le second et dernier tome est déjà arrivé chez nous ne peut que nous réjouir.

7.5/10

Discuter de Le Mage du prince sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :