Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > La Chasse sauvage > Le Lever des lunes


Le Lever des lunes

Titre VO: Trinity Rising

Tome 2 du cycle : La Chasse sauvage
ISBN : 978-235294620-5
Catégorie : Aucune
Auteur : Elspeth Cooper

L’avenir n’est que sang et mort et Teia, jeune promise du chef du clan des Loups, est aux abois. Les Loups sont sur le point de partir en guerre, mais le don de prémonition secret de Teia lui a montré qu’ils courent à leur perte. Si elle ne parvient pas à se faire entendre, son seul espoir de sauver les siens sera de les trahir auprès de leurs ennemis jurés. Gair pleure son passé mais il n’a guère le temps de ressasser sa soif de vengeance. Pour préserver le Voile entre les mondes qui se déchire un peu plus chaque jour, il s’enfonce dans les profondeurs hostiles des déserts du sud. Gair se retrouve alors confronté à un dilemme : sauver des vies innocentes ou les sacrifier dans l’espoir d’en sauver des milliers d’autres plus tard. Et peu à peu, inexorablement, le Chant lui échappe… Laissez-vous conter l’ancienne légende du monde. Écoutez la musique secrète de la magie.

Critique

Par Gillossen, le 15/02/2013

Les Chants de la terre ne nous avaient pas tellement emballés et les lecteurs ne semblaient d’ailleurs pas spécialement avoir adhéré à cet énième coup de cœur Bragelonne lors de la sortie, fin 2011. L’univers de l’auteur comme ses personnages étaient tout de même par trop convenus, même si l’on sentait bien qu’Elspeth Cooper était sincèrement passionnée par son histoire.
Mais ce tome 2 ne relève malheureusement pas la barre et ce n’est rien de le dire.
La faute à des protagonistes flirtant souvent avec la caricature, notamment du côté des “méchants” et une structure de l’intrigue qui, cette fois, se fait bancale. Le premier tome avait au moins le mérite de se révéler clair et direct dans son déroulement et sa mise en scène.
Ici, l’auteur nous balade d’un personnage à un autre, en oubliant certains au passage avant de les faire réapparaître pour mieux écarter les précédents. Sans compter que l’intrigue principale n’avance guère pendant une très grande majorité du tome, Cooper se contentant d’explorer des complots déjà largement évoqués précédemment.
Bref, le roman a beau faire près de 600 pages au compteur (mais dans une taille de police respectable, sans doute pour économiser nos yeux fatigués…), il faut bien avouer que l’on ne voit pas grand-chose à ajouter.
L’auteur indique en préambule que la rédaction de ce deuxième tome s’est révélée bien plus complexe que celle du premier, décrit comme “un coup de chance incroyable”. Il est regrettable qu’il en aille de même de sa lecture, par trop hachée.

5.5/10

Discuter de Le Lever des lunes sur le forum.



Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :