Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Le Concours du millénaire


Le Concours du millénaire

ISBN : 978-207030800-2
Catégorie : Aucune
Auteur : Roger Zelazny
Auteur : Robert Scheckley (Proposer une Biographie)

Le démon Azzie s’ennuie profondément en enfer. Lui vient alors l’idée géniale qui le rendra riche et célèbre : être le candidat des forces démoniaques au concours du Millénaire qui décidera qui, du Bien ou du Mal, régira le sort de l’humanité pour les mille ans à venir.
II reconstitue alors de toutes pièces un célèbre conte de fées et ressuscite la princesse Scarlet et le prince Charmant pour les faire se rencontrer.
Mais les choses ne vont pas tout à fait se passer comme il l’espérait.

Critique

Par Belgarion, le 06/09/2007

Les amateurs de l’humour caustique et de la plume inspirée de Roger Zelazny seront enchantés de le voir revisiter les mythes et l’Histoire en compagnie de son collègue Robert Shecley.
C’est à travers trois romans, Apportez-moi la tête du prince charmant, à Faust, Faust et demi, et Le Démon de la farce que les auteurs nous présentent leur propre conception de la lutte entre le Bien et le Mal par l’intermédiaire du personnage récurrent aux trois œuvres d’Azzie Elbub, démon intelligent en quête de reconnaissance et de coups fourrés. Et avec ce héros haut en couleur ce sont toutes les grandes icônes qui sont mises à mal.
En effet, l’Enfer comme le Paradis sont gangrenés par une administration tatillonne, et les grandes figures angéliques et démoniaques sont souvent réduites à un rôle de chef de cabinet gonflé de sa propre importance.
Mais outre la présentation caricaturale de ces deux extrêmes de la Moralité, c’est l’Histoire elle-même et les mythes qui l’accompagnent qui sont passés au crible avec la réécriture de certains passages clés. Un prince Charmant au cœur de pleutre monté sur une chèvre, Faust représenté en alchimiste de génie mais dépassé par les évènements pour vendre son âme à un diable plutôt distrait, Achille qui s’avère être incapable d’aligner plus de deux phrases à la suite…. Les personnages loufoques et les situations incongrues se succèdent avec frénésie dans une cascade de rebondissements et de jeux de mots décalés. Cependant, le comique n’oblitère pas l’histoire elle-même qui s’avère de son côté très agréable à suivre avec un suspense important en dépit de certains passages plus lents comme dans le dernier roman. La lecture jubilatoire n’est tempérée que par quelques moments plus obscurs à comprendre qui n’altèrent cependant pas le plaisir de lecture.
A l’origine les trois romans étaient indépendants et Apportez-moi la tête du prince charmant avait même été critiqué sur le site, mais en raison des liens qui les reliaient ils ont été regroupés en un seul volume par Folio SF en 2007. On aurait tort de s’en plaindre car le prix qui en résulte est bien plus avantageux pour nos bourses.

8.0/10

Discuter de Le Concours du millénaire sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :