Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Le Codex de Riva


Le Codex de Riva

Titre VO: The Rivan Codex

ISBN : 978-226609686-7
Catégorie : Aucune
Auteur : David Eddings
Auteur : Leigh Eddings (Proposer une Biographie)

Pour tous les amateurs de Tolkien, lire un livre sur son œuvre est quelque chose de courant, étant donné la masse d’étude à laquelle le succès du Seigneur des Anneaux a donné naissance. Mais pour les autres, si ce n’est de rares ouvrages en anglais… Cet ouvrage constitue donc une véritable bonne surprise, d’autant que comme Eddings le fait astucieusement remarquer, il n’est pas encore mort…

On pourrait appeler cet ouvrage “à la découverte de la création de l’un des mondes de Fantasy les plus achevés de la création”. Mais, vous en conviendrez, ce serait quand même un peu long sur le planning des éditeurs, non ? En conséquence, ce livre est sobrement baptisé le Codex de Riva, traduction du Rivan Codex paru l’année dernière pour nos amis anglo-saxons. De la première à la dernière page, vous ne serez pas déçu mais plutôt emporté par le récit tout aussi aisément que s’il s’agissait d’un pur roman de la Belgariade ou la Mallorée. Vous aurez d’abord le plaisir de lire les Livres saints, ou du moins, ce qu’il reste d’eux, puis, l’histoire de différentes civilisations, les détails de la bataille de Vo Mimbre, et autres documents préparatoires, tous rédigés de manière à pouvoir être considérés comme jaillis des archives d’un archéologue, ce qui vous immerge d’autant plus dans la lecture…

Critique

Par Gillossen, le 29/01/2001

Dès la première ligne, le premier mot, on est irrésistiblement sous le charme de la verve et de l’humour d’Eddings. Son introduction est de très haut niveau, et à elle seule, c’est un texte à ne pas manquer. L’auteur nous explique avec humour le pourquoi de ce livre, de même qu’il disserte agréablement sur les origines de la Fantasy. Par la suite, Eddings n’occulte aucun des aspects qui font qu’un monde imaginaire peut être parfaitement crédible, que ce soit l’historique, la religion, etc… C’est quelque chose d’assez fascinant de voir comment Riva a peu à peu pris vie, comment certaines idées ont été d’abord retenues, et finalement écartées… Ainsi qu’Eddings le dit lui-même, il s’en est fallu de peu pour que ce fragile équilibre ne soit en fait un monde fait de bric et de broc, bien loin de la réussite de cohérence que nous connaissons. L’alchimie qui a été nécessaire n’en est donc que plus magique pour nous, lecteurs. Vraiment, un petit bijou de plus très soigneusement présenté que je ne peux que vous conseiller. Et pourtant, je ne peux pas dire qu’Eddings soit dans mes trois auteurs de Fantasy préférés, mais son enthousiasme et sa bonne humeur, de même que son regard gentiment ironique sur son œuvre gagneront votre adhésion, à coup sûr. Un seul défaut notable, comme avec tous les bons livres : on regrette d’en arriver au bout. Une petite réserve cependant. Si évidemment, quand l’auteur parle des 1800 proverbes de Nedra, je ne m’attends pas à tous les lire, j’aurais aimé que certains textes, comme le livre de Torak, soit présent. On sent peut-être là une facilité d’Eddings, lorsqu’il prétexte que le texte s’arrête ici, une ficelle un peu grosse.

8.5/10

Discuter de Le Codex de Riva sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :