Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Troie > Le Bouclier du tonnerre


Le Bouclier du tonnerre

Titre VO: Troy: Shield of Thunder

Tome 2 du cycle : Troie
ISBN : 978-235294227-6
Catégorie : Aucune
Auteur : David Gemmell

La guerre menace.
Tous les rois de la Grande Verte se rassemblent, chacun dissimulant de sinistres plans de conquête et de pillage.
Dans ce maelström de traîtrise, trois voyageurs vont faire osciller la balance : Pira, une prêtresse fugitive cachant un terrible secret ; Calliadès, un guerrier aux idéaux élevés et à l’épée redoutable ; et son meilleur ami, Banoclès, qui se taillera une légende dans les combats à venir.
Ensemble, ils voyagent jusqu’à la fabuleuse cité de Troie, où les ténèbres viendront bientôt éclipser pour des siècles les triomphes et les tragédies des mortels ordinaires. Car l’époque glorieuse de l’Âge de Bronze n’est pas taillée pour les hommes, mais pour les héros !

Critique

Par Gillossen, le 01/04/2009

Suite de la trilogie majeure que David Gemmell n’aura pas pu terminer lui-même, ce Bouclier du Tonnerre - attention aux surprises à ce sujet… - poursuit le sillon entamé précédemment, avec une puissance et un souffle intacts.
Et pourtant, Gemmell continue de surprendre, ce dont nous n’avions pas vraiment l’habitude avec lui et ses romans-formules aux contours et contenus bien établis. Ainsi, l’auteur met la pédale douce sur l’action, du moins dans la première moitié du roman, étonnamment calme et pleine d’humour, même si celui-ci est souvent amer. Il faut dire que le personnage d’Ulysse est bien présent pour voler la vedette aux autres (Ah, ses cochons…) !
Mais, quoi qu’il en soit, les pions avancent et la guerre menace. Ambition et amour se retrouvent souvent étroitement mêlés, et on retrouve là encore la patte de Gemmell, entre âpreté et honneur. On s’attache aux pas de « Pira » ou Calliadès, on admire un Hector cachant lui aussi un lourd secret (et qui prend de l’importance dans le récit), on craint Agamemnon ou Priam et les plans retors de chacun d’entre eux…
Et si les personnages interpellent souvent les Dieux ou s’interrogent à leur sujet, l’auteur maintient sa volonté d’illustrer un Âge de Bronze loin de verser dans un festival de tours de magie, au contraire. Et il ne faut que quelques pages pour y replonger pleinement, à travers la Grande Verte et ses cités légendaires.
Et Gemmell s’éloigne aussi toujours de l’Iliade d’Homère, tissant de fait sa propre légende, avec des interprétations et des changements qui lui sont propres - on songera notamment au fameux cheval de Troie… Mais il retrouve ses bons vieux réflexes au cours du dernier tiers de ce deuxième tome.
Batailles, conflits et stratégie ne sont pas mis de côté pour autant, et l’auteur n’a rien perdu de sa maîtrise dans ce domaine, mettant tranquillement en place une transition, qui ne dépasse pas les limites d’un tome 2 de trilogie sur ce point. Tout est donc en place pour une conclusion que l’on imagine pleinement épique et déchirante, dans un troisième tome achevé par son épouse après sa mort en 2006.

8.0/10

Discuter de Le Bouclier du tonnerre sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :