Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Danny Valentine > Le Baiser du démon


Le Baiser du démon

Titre VO: Working for the Devil

Tome 1 du cycle : Danny Valentine
ISBN : 978-236051018-4
Catégorie : Aucune
Auteur/Autrice : Lilith Saintcrow

Danny Valentine – tempérament de feu et nerfs d’acier – est nécromancienne. Elle loue ses services au plus offrant et ressuscite les morts comme personne.
Pourtant elle se serait bien passée de ce contrat avec Lucifer lui-même. Mais comment refuser, et espérer rester en vie ? Engagée pour tuer le fugitif Santino, démon de son état, Danny se voit affublée pour garde du corps d’un autre démon en qui elle n’a pas confiance, et de deux médiums.
Cela dit dans cette affaire, ce n’est pas d’amis dont elle a besoin, mais plutôt d’un miracle. Car la dernière fois qu’elle a rencontré l’invincible Santino… elle a failli mourir !

Critique

Par Gillossen, le 11/07/2010

Alors que la déferlante prend de l’ampleur depuis maintenant un an ou deux en France, le label Orbit s’essaie à son tour à la Bit-Lit, avec le premier roman d’un auteur dont le nom lui-même aurait pu servir de patronyme à son héroïne !
Mais la collection de Calmann-Lévy peut-elle espérer se distinguer de la masse, tandis que Milady ou J’ai lu ont mis les bouchées doubles ?
Tout ne commence pas franchement sous les meilleurs auspices. Le lecteur débarque comme au beau milieu d’une intrigue déjà en cours, on doit « se coltiner » une héroïne sarcastique qui évidemment se charge de la narration du roman, sa relation avec son partenaire démon imposé par Lucifer en personne se devine immédiatement et on ne parlera même pas du retour d’un ex petit-ami… Eh bien, de fait, si…
Et pourtant… La sauce prend. Déjà, le cadre, légèrement cyberpunk, innove, et nous surprend agréablement du tout-venant de la fantasy urbaine du même type. En creux, par petites touches, c’est tout un univers légèrement mais définitivement différent du nôtre qui se dessine de page en page. Il en va de même quant à l’histoire proprement dite ou ses enjeux. Là encore, l’auteur distille lentement ses informations. De quoi étoffer quelque peu les personnages, creuser leurs motivations, et, logiquement, impliquer davantage le lecteur.
De fait, cette lecture se révèle assez rapidement plus profonde, ou, à tout le moins, plus réfléchie qu’il n’y paraît (il faut dire que la couverture ou l’accroche n’avait pas vraiment de quoi nous rassurer… à moins précisément d’adorer la Bit-Lit dans ce qu’elle a de plus cliché… et qui souvent fonctionne, certes). À l’image de sa conclusion.
Tout n’est pas parfait pour autant, car outre ces scories de clichés, on retrouve également certaines fulgurances mystico-scientifiques qui laissent parfois sceptiques. Mais l’un dans l’autre, on ressort presque surpris de la tenue d’ensemble du roman. Et lorsque l’on sait que la série se limite à 5 tomes, on sait déjà que l’on ne devrait pas prévoir une étagère entière sur ses rayonnages…
A voir…

7.0/10

Discuter de Le Baiser du démon sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :