Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Les Haut-Conteurs > La Voix des Rois


La Voix des Rois

Tome 1 du cycle : Les Haut-Conteurs
ISBN : 978-295349540-9
Catégorie : Jeunesse
Auteur : Oliver Peru
Auteur : Patrick Mc Spare (Proposer une Biographie)

Prix Elbakin.net 2011 - Meilleur roman français fantasy jeunesse

1190. Tewkesbury. Angleterre.
A treize ans, Roland ne rêve que de voyages, de chevalerie et d’aventures. Seulement ses parents ont besoin de lui pour tenir l’auberge familiale. Il ne connaît le monde que par les gens de passage, et son meilleur ami, l’ennui, semble bien décidé à lui gâcher l’existence.
La venue d’un Haut-Conteur au village va tout changer.
Le prestigieux chasseur d’histoires et d’énigmes enquête sur les mystères de la forêt de Dean et sur les goules qui s’y cachent. Il ne craint pas les croque-cadavres et s’enfonce seul dans les ténèbres nuit après nuit… mais un matin, il ne revient pas.

Critique

Par Cœur de chêne, le 11/03/2011

Olivier Peru, l’auteur de Druide, s’est allié à Patrick McSpare pour écrire une histoire à quatre mains dans un univers médiéval fantastique.

Très vite, le décor est planté et les personnages sont pris dans la tourmente d’une histoire qui va bouleverser leurs habitudes. Comme dans tout conte, il y a un héros porteur d’une destinée. Il y a une quête et des obstacles. Comme dans tout conte, il y a des alliés et des ennemis. Il y a surtout de la magie : la voix des Conteurs, cette fameuse Voix des Rois qui peut sortir de bien des ennuis, puis celle des êtres maléfiques.

Si l’histoire reste très classique elle n’en est pas moins très agréable. Malgré un récit estampillé « Jeunesse » il n’y a aucune raison de bouder son plaisir, quelque soit l’âge du lecteur. L’écriture est fluide, l’univers est bien maitrisé malgré quelques petits accrocs sans conséquence, les personnages sont bien campés et très sympathiques, révélant parfois quelques surprises. Les méchants sont vraiment méchants et le bestiaire bien amené, même si l’on regrette qu’il soit un peu trop restreint.

Le concept même de Haut-Conteur est très plaisant. Faire partie des Haut-Conteurs, c’est entrer dans une confrérie presque mythique d’êtres parcourant le monde à la recherche de la vérité et surtout d’histoires. Vivant de leur art, ces hommes et ces femmes mettent parfois leur vie en jeu pour vérifier le bien-fondé d’une légende locale. Mais il y a forcément bien plus que cela derrière…

L’ambiance du roman est également parfaitement rendue. Du brumeux, du caligineux, de la nuit noire. Juste de quoi se faire savoureusement frissonner à la lecture. Lecture qui n’est d’ailleurs pas sans rappeler la saga de l’Epouvanteur de Joseph Delaney.

Les Hauts Conteurs un premier roman maîtrisé qui pose ses personnages et lance les fils de l’histoire. C’est également un très bel objet dont le texte est entrecoupé d’illustrations pleine-page très réussies et qui aident à poser un imaginaire sans pour autant le contraindre.

Au final, un roman à découvrir et une suite attendue avec impatience !

8.0/10