Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Les Enfants de Ji > La Voix des aînés


La Voix des aînés

Tome 3 du cycle : Les Enfants de Ji
ISBN : 978-291562104-7
Catégorie : Aucune
Auteur : Pierre Grimbert

Après leur difficile bataille sur les toits de Goran, les héritiers n’ont plus qu’à fuir le Grand-Empire et les fidèles de la Jurande. Peu de destinations s’offrent pourtant à eux… Et en courant au devant d’Usul, le dieu omniscient, ne risquent-ils pas de tomber dans les mains d’un allié de Sombre ? A moins qu’ils n’apprennent finalement des choses qu’ils auraient préféré ignorer, semant le doute et la confusion dans leurs rangs. La situation est pourtant déjà bien assez tendue… Entre les tourments amoureux de Keb, Eryne et Amanon, et les manifestations de la Voix intérieure de Cael, le petit groupe voit sa cohésion mise à rude épreuve. Pourtant, les héritiers ne s’avouent pas vaincus. Tous s’efforcent de développer leurs talents, en espérant qu’ils pourront aider l’Adversaire dans son combat final. Ou au moins, à survivre assez longtemps pour y assister…

Critique

Par Gillossen, le 12/07/2006

Si certains avaient comparé Le Secret de Ji avec La Belgariade, le parallèle des Enfants de Ji avec sa suite, La Mallorée, se fait jour pour de bon avec ce tome 3, et apparaît presqu’évident.
On retrouve la même impression de déjà vu, avec des personnages traversant les mêmes épreuves que leurs parents, effectuant le même parcours… Discussions têtes basses afin de décider quelle option choisir, départ pour une contrée jamais réellement inconnue, épreuve à surmonter, et rebelote.
On pourrait soupirer devant cet état de fait, mais il faut bien avouer que le tout se lit sans malice ni regret, l’auteur sachant nous faire partager les états d’âme de ses personnages (Amanon, Eryne…) en les dotant petit à petit d’une profondeur qui les éloigne de leurs caractéristiques de stéréotypes ambulants.
Les péripéties sont nombreuses, sinon originales, et le roman, qui se lit très rapidement, se conclut sur une révélation de poids, après que quelques mystères aient été levés dès le prologue.
On espère en tous cas un roman plus long avec le quatrième et dernier tome, histoire de donner à cette tétralogie l’ampleur et le souffle qu’elle mérite, mais La Voix des aînés s’impose sans difficulté comme le meilleur des trois parus.
A l’image, d’ailleurs, de son illustration de couverture !

7.0/10

Discuter de La Voix des aînés sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :