Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le Simulacre > La Versailles Céleste


La Versailles Céleste

Tome 3 du cycle : Le Simulacre
ISBN : 978-291632361-9
Catégorie : Jeunesse
Auteur : Jean-Luc Marcastel
Illustrateur : Xavier Jean-Mathias

“Simulacre. C’est ainsi qu’ils te nommeront… Et ce ne sera pas un compliment. Fais ce que dois. Sauve ce monde. Alors tu pourras m’oublier et recouvrer ta liberté…” Lancés à la poursuite de Milady, de l’Ankou et d’Estella, d’Artagnan et ses compagnons tentent de rallier la Versailles Céleste, la nouvelle résidence du Roy, dans le noir de l’espace, au-dessus de la Terre. Les somptueuses fêtes d’inauguration vont bientôt commencer. Toutes les élites de la Terre y ont été conviées… Mais les plus terribles pièges se cachent sous les plus beaux atours, et dans le vide de l’espace, il n’est nulle échappatoire… Et sur la face cachée de la Lune, le marionnettiste est prêt à se montrer… Pour sauver celle qu’il aime, le Roy, le Royaume et l’humanité tout entière, il faut devenir plus que le Simulacre d’un héros… Le décor est en place, les acteurs sont prêts, le dernier acte commence…

Critique

Par Belgarion, le 08/08/2016

Ce troisième opus poursuit dans la droite ligne des deux précédents, avec une histoire menée tambour battant par l’auteur. Nos 3 mousquetaires, en compagnie d’Estella, enchaînent les péripéties et les scènes d’action au sein de la Versailles Céleste qui dissimule de bien sombres secrets sous ses atours chatoyants. Il n’y a pas de temps morts et nos héros se retrouvent confrontés à une adversité grandissante qu’ils s’attachent à contrer avec panache, conformément aux standards du roman picaresque, jusqu’à aboutir à une fin au diapason des plus grandioses feux d’artifice de la Cour de Louis XIV.
Le monde steampunk créé par Jean-Luc Marcastel s’avère toujours aussi passionnant et inspiré, avec de nombreux clins d’oeil aux romans du genre, et les personnages développés avec passion par l’auteur sont toujours aussi sympathiques.
Sur les bémols, il convient de citer la présence de ficelles scénaristiques et de deus ex machina par moments trop voyants ou superficiels qui s’intègrent mal dans le récit. De même, l’enchaînement de rebondissements et de combats est au début plaisant mais finit par lasser, alors que quelques chapitres plus introspectifs ou s’attachant à dévoiler l’envers du décors auraient donné encore plus de profondeur au roman - notamment en s’attachant davantage au point de vue de Richelieu.
Cette nouvelle interprétation young adult et steampunk des romans d’Alexandre Dumas constitue néanmoins une bonne surprise. Lorsque la plume de conteur et l’imagination débridée de Jean-Luc Marcastel s’allient au coup de crayon magnifique de Jean-Mathias Xavier, le résultat est souvent au rendez-vous.

7.0/10

Discuter de La Versailles Céleste sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :