Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Malenfer > La Vallée magique


La Vallée magique

Tome 1 du cycle : Malenfer
ISBN : 978-208134432-7
Catégorie : Jeunesse
Auteur : O'Donnell, Cassandra

Malenfer, la forêt maléfique, grandit et s’approche chaque jour davantage de la maison où vivent Gabriel et sa petite soeur Zoé. Seuls depuis le départ de leurs parents, partis chercher de l’aide en terre de Gazmoria, les enfants doivent faire face aux ténèbres qui recouvrent lentement Wallandar. Mais aussi à un tout nouveau danger : ni les visions de Zoé, ni ses pouvoirs magiques ne parviennent encore à l’identifier…

Critique

Par Aléthia, le 14/11/2014

Il est rare que sur Elbakin.net nous chroniquions des livres jeunesse destinés à de jeunes lecteurs autonomes, dès l’âge de huit ans. Pourtant, il n’est pas toujours aisé de savoir quoi lire lorsque l’on démarre en fantasy. Voici de quoi étoffer vos listes.
La Forêt des Ténèbres
, premier tome de la saga Malenfer de Cassandra O’Donnell est un roman que l’on prend plaisir à dévorer. Je n’ai plus neuf ans depuis quelque temps déjà, mais il m’a été impossible de reposer le livre avant d’avoir atteint son dénouement. Les dialogues y sont sans doute pour beaucoup.
Rendre un dialogue vivant, le faire résonner aux oreilles du lecteur comme si les personnages étaient autour de lui, est un défi difficile que Cassandra O’Donnell relève haut la main. Les dialogues sonnent vrai, justes et contemporains sans que l’on ne puisse craindre que cela fasse « vieillir » prématurément le livre. On ne peut que se féliciter de cette intemporalité langagière qui, souvent, pourtant, enferme les livres jeunesse dans un carcan.
L’intrigue est linéaire, mais bien menée. Et ce qui est aussi fort appréciable, c’est qu’il n’y a pas de faux suspense. Lorsqu’un personnage découvre une information, il la transmet à ses pairs sans que cela ne s’étire artificiellement en longueur dans le cadre du récit.
Les personnages de La Forêt des Ténèbres sont très stéréotypés sans que cela soit un défaut. Pour un lecteur qui découvre la fantasy, ce roman permet de cerner les différentes classes de personnages typiques des littératures de l’imaginaire ainsi que leurs caractéristiques. Donc oui, le nain est râleur et le loup-garou est taciturne, mais avant de pouvoir comprendre les détournements des codes, il faut se les être appropriés au préalable et ce premier tome de Malenfer pose, pour le lecteur, des jalons importants. Les personnages principaux évoluent également beaucoup, apprenant sur les autres et sur eux-mêmes, et ce, de façon très positive sans pour autant tomber dans le manichéisme ou un artificiel « happy end ».
Qui plus est, le livre est très joliment illustré par Jérémy Fleuri. Cela fait du livre un bel objet, mais c’est aussi un guide à même d’aider le lecteur à visualiser cet univers imaginaire. Dans les remerciements, on apprend que le livre a été élaboré avec des élèves de CM1 et de CM2 d’une école primaire d’Hallennes-Lez-Haubourdin. C’est vraiment une belle initiative et l’on comprend mieux pourquoi ce livre semble vraiment adapté pour cette classe d’âge.
La Forêt des Ténèbres
est un premier roman prometteur et c’est avec intérêt que nous suivrons la suite des aventures de Zoé et Gabriel à Malenfer.

7.0/10

Discuter de La Vallée magique sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :