Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > La Vallée de la création


La Vallée de la création

Titre VO: The Valley of Creation

ISBN : 978-284362251-9
Catégorie : Aucune
Auteur : Edmond Hamilton

L’étrange bataille qu’allait devoir livrer Eric Nelson au nom de l’humanité ne ressemblait à aucune autre. Là, au plus profond de la vallée de L’Lan, dissimulée au cœur du Tibet, ce mercenaire aguerri tenait vaillamment tête à des forces magiques millénaires, luttant contre la superstition et la mort.
Mais vint un jour où Nelson dut affronter l’ultime vérité : de son terrible combat ne dépendait pas seulement le sort des hommes.
Car il découvrit, enterré dans la Caverne de la Création, un incroyable secret qui pouvait changer le destin de chaque être vivant sur Terre.

Critique

Par Gillossen, le 03/02/2005

Lorsqu’un grand nom de la Science-Fiction, et plus spécifiquement du Space Opera, se penche sur la Fantasy, on ne peut qu’attendre le résultat avec curiosité. D’autant plus que cette Vallée de la création ne constituait sûrement pas un ouvrage fébrilement espéré, d’autant que la parution originelle date de 1964, et qu’une réédition ne semblait pas particulièrement prévue.
Mais l’éditeur Terre de Brume persiste et signe dans sa démarche de redécouverte d’auteurs oubliés, et on ne peut que l’en féliciter, d’autant que comme toujours, ses publications se montrent des plus soignées.
Mais qu’en est-il du roman lui-même ? S’il s’agit bien d’un récit à classer en Fantasy, il n’écarte pas totalement certains éléments SF - notamment vers la fin - et ce mélange à la frontière des genres n’a rien de déplaisant. Bien sûr, on a vu plus moderne que le style d’Edmond Hamilton, mais l’essentiel n’est pas là.
Son histoire de mercenaires impliqués dans une lutte étrange, et démesurée par bien des côtés, acquiert vite une portée allant bien au-delà des seuls évènements en cours, et nous réserve quelques surprises qui n’usurpent pas ce qualificatif. Le cadre, le thème, les personnages eux-mêmes, qu’ils soient “héros” ou “ennemis”…
Cette aventure aux accents humanistes contient également ses moments sombres - après tout, nous sommes là dans une oeuvre de sword and sorcery - qui se révèlent tout aussi bien négociés, sans doute là l’illustration indéniable de la maîtrise de l’auteur, patient et méthodique.
Pour le reste, il faut bien avouer que l’envie de faire découvrir ce roman nous poussera à ne pas plus expliciter certaines choses, et à laisser le lecteur donner sa chance à cette redécouverte, telle qu’on aimerait en voir plus souvent…

8.0/10

Discuter de La Vallée de la création sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :