Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Les Révélations de Riyria > La Tour Elfique


La Tour Elfique

Titre VO: Avempartha

Tome 2 du cycle : Les Révélations de Riyria
ISBN : 978-281120747-2
Catégorie : Aucune
Auteur : Michael J. Sullivan (Proposer une Biographie)

Le village de Dahlgren est en proie aux attaques répétées d’un monstre sanguinaire. Sur les conseils d’un mage, une jeune rescapée du massacre fait appel aux services de Royce et Hadrian dans l’espoir d’éradiquer ce fléau.
Le magicien met les voleurs sur la piste d’une antique tour elfique, où sont cachés les fragments d’une épée légendaire, seule arme susceptible de venir à bout de la créature maléfique. Parviendront-ils à s’emparer de cet artefact qui représente bien plus qu’ils ne croient ? Cette fois, c’est l’avenir d’Elan qui est en jeu…

Critique

Par Gillossen, le 30/06/2012

On avait découvert Les Révélations de Riyria avec un certain plaisir mais aussi de la surprise quant à son manque d’originalité patent, dans la droite ligne des classiques du genre auxquels le premier tome faisait honneur et rendait hommage.
Avec La Tour Elfique, on ne peut pas dire que les choses ont changé, au contraire. A dire vrai, on peut même aller jusqu’à affirmer qu’une partie de notre plaisir de lecture s’est évaporé à mesure que les défauts déjà remarqués précédemment se font de plus en plus évidents. A commencer par la tendance visiblement irrépressible de l’auteur à tout expliquer à travers ses personnages. Or, son intrigue, certes bien ficelée, n’a pas de quoi non plus nous faire tomber à la renverse par sa complexité. On en vient vite à penser que Michael Sullivan aurait pu se montrer plus discret en tant que narrateur.
Ajoutons à cela un style toujours aussi anonyme, qui au moins ne risque pas de nous distraire (en dehors de quelques maladresses regrettables…), de même que ce parti pris de mélanger toutes sortes de noms d’origines différentes dans un grand méli-mélo qui finit par nuire à notre immersion dans cet univers finalement sans grande personnalité établie…
Oui, les défauts sont toujours là. Impossible de le nier. Mais il reste aussi cette ambiance marquée de sword & sorcery, ce duo à la Fafhrd et Souricier Gris, une certaine évolution de la trame globale par rapport au premier tome, quelques rebondissements bienvenus… Bref, en grande partie là encore des éléments déjà présents dans le premier tome des aventures de Royce et Hadrian.
Une fois au bout, et malgré une conclusion réussie, on se dit que si la série veut conserver son petit 6, voire nous surprendre en bien, les tomes suivants devront impérativement viser plus haut. On ne se fait pas vraiment d’illusion concernant la plume de l’auteur, mais on peut toujours espérer du côté du scénario et de sa mise en scène…

6.0/10

Discuter de La Tour Elfique sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :