Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Les Chroniques pourpres > La Septième étoile


La Septième étoile

Tome 2 du cycle : Les Chroniques pourpres
ISBN : 978-291437062-2
Catégorie : Aucune
Auteur : Alexandre Malagoli

Evan et Caessia ont survécu de justesse aux hordes de l’Ombre qui les traquent sans merci et veulent leur perte. Jetés sur les routes avec leurs compagnons troll et harpiste magicien, ils se dirigent vers la cité de Farnesa, en quête de la réponse à l’énigme des Anciens Rois : l’un d’entre eux est l’élu, l’Ost-Hedan… mais lequel ?
Et comme rien n’est simple, Caessia n’a toujours pas révélé à ses amis républicains qu’elle est la fille du roi tyrannique qu’ils ont juré de renverser. Il lui faudra bientôt prendre une cruelle décision !
De son côté, Evan fait connaissance avec Sorcelame, l’épée runique qui lui a été léguée. L’arme enchantée est à double tranchant : elle peut abattre les forces obscures… ou aider à leur avènement ! Pour commencer, le jeune homme se rend compte que Sorcelame est bien plus qu’une lame magique : c’est un individu à part entière qui l’entraîne dans une dimension étrange et envoûtante, à la source de la magie pourpre…

Critique

Par Belgarion, le 10/10/2006

Autant le dire tout de suite pour éviter les malentendus : ce cycle n’est pas un chef-d’œuvre, ni même une excellente surprise, mais vise simplement à créer une histoire correcte sans prétention ni grande originalité.
Après avoir assimilé ce constat, le second livre en lui-même est loin d’être mauvais avec une amélioration sensible par rapport au premier qui mettait laborieusement les évènements en place. Désormais les acteurs sont posés et leurs motivations apparaissent peu à peu au fil du récit pour créer un écheveau d’intrigues à démêler à l’échelle d’un monde.
Si certains personanges sont hélas trop manichéens comme l’Exégète dans le rôle bien connu du sempiternel chef religieux retors et sans pitié, d’autres heureusement relèvent le niveau avec notamment Ajir le troll aux motivations complexes ou Finrad, l’ancien roi réveillé de son long sommeil qui décide de reprendre les choses en main.
Les héros adolescents pour leur part ne gagnent pas ici en profondeur et ne deviennent pas plus sympatiques pour autant (surtout Evan), mais l’intérêt à leur sujet est indéniable (là encore, surtout Evan). Qui est l’Ost-Hedan ? Qu’est-il sensé se passer pour eux au passage de la septième étoile ? L’un d’eux est-il réellement dirigé par les chaosiens ? Toutes ces questions encore sans réponses contribuent à rendre ce récit agréable et intéressant à suivre avec là encore de très bons morceaux de lecture et moins de passages monotones comme il y en avait dans le premier.
Alexandre Malagoli maîtrise son sujet à défaut d’être très original, et son écriture déliée donne une certaine vivacité à l’histoire tout en aménageant des passages sérieux alternant avec des moments plus légers.
Ce second tome reste donc dans la même veine mais avec un intérêt légèrement accru et la correction de certains défauts flagrants au premier tome. La série s’adresse surtout à un public d’adolescents et à la rigueur de jeunes adultes, mais le caractère classique et parfois enfantin du récit risque de bloquer les lecteurs amateurs d’histoires plus matures.

5.5/10

Discuter de La Septième étoile sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :