Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Les Cités de lumière > La Saison de la guerre


La Saison de la guerre

Titre VO: An Autumn War

Tome 3 du cycle : Les Cités de lumière
ISBN : 978-226509030-9
Catégorie : Aucune
Auteur : Daniel Abraham

L’Empire galtique a de tout temps convoité les richesses du Khaiem, mais le pouvoir des andats avait jusque-là réussi à le dissuader d’attaquer. Balasar Gice, l’impitoyable général en chef de l’armée de Galt n’a qu’une obsession : les empêcher de détruire le monde, comme ils l’ont déjà fait plusieurs siècles auparavant. Balasar détient désormais une arme secrète qui pourrait annihiler à jamais le Khaiem et ses esprits magiques…

Critique

Par Vermithrax, le 08/05/2011

Avec ce troisième tome, on sent que Daniel Abraham est maintenant suffisamment à l’aise, suffisamment satisfait de son univers pour rendre la menace qui pèse sur celui-ci définitivement plus tangible.
Il faut dire que l’on a maintenant pris l’habitude de cet univers et de son ton très particulier. De fait, si les deux premiers tomes n’avaient pas su vous séduire, celui-ci n’apporte pas de changements fondamentaux au cycle lui-même.
L’intrigue avance désormais rapidement, écueil récurrent en fantasy que Daniel Abraham sait éviter, il nous évite tout temps mort et propose ainsi un récit particulièrement dense mais toujours accessible, clair et pertinent. Après avoir planté ses personnages et son intrigue, l’auteur passe à la vitesse supérieure avec une maîtrise redoutable.
Balasar Gice représente un personnage central des plus réussis (mais n’oublions pas le rôle joué par Otah, bien évidemment), qui éclaire le roman et la tétralogie dans son ensemble sous un angle nouveau et frappant. Le personnage comme l’univers y gagnent tous les deux en profondeur.
Difficile de laisser de côté le roman une fois entamé. A l’image de sa fin, une conclusion saisissante qui parvient à rehausser encore l’intérêt du lecteur d’un cran, intérêt pourtant déjà élevé. Comme l’indique le titre, la guerre est au cœur de l’intrigue, mais l’auteur ne se contente pas d’aligner les scènes de bataille et de stratégie militaire. Il préfère d’ailleurs se concentrer plutôt sur les conséquences tragiques de ces conflits, à bien des niveaux.
Un troisième tome de haute volée, qui ne s’essouffle pas, au contraire. Celles et ceux qui n’avaient pas accroché au premier tome, ou qui avaient bien voulu donner une deuxième chance au deuxième sans jamais pénétrer la trame et la prose d’Abraham ne pourront que le regretter.
Les autres se sont sûrement précipités dessus dès mars.

8.0/10

Discuter de La Saison de la guerre sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :