Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > La Roue des vents


La Roue des vents

ISBN : 978-235910112-6
Catégorie : Jeunesse
Auteur : Vincent Joubert (Proposer une Biographie)

Ouvrage nominé au prix Elbakin.net 2011.

1429. Lorsque le jeune Joachim Fendl’or se retrouve nez à nez avec Clovis, sur le chantier d’une cathédrale, il voit un dragon pour la première fois de sa vie. Affectueux, grincheux et chantant faux, ce dernier est cependant sur le point de disparaître après des siècles d’existence. Son meilleur ami, le chevalier Maître Gontran, l’accompagne et invite Joachim à les rejoindre pour un long voyage à la recherche des graines de la mystérieuse Roue des Vents.
Cette porte végétale ouvre en effet sur le sanctuaire des dragons que doit atteindre Clovis avant qu’il ne soit trop tard.

Critique

Par Gillossen, le 14/11/2010

Comme souvent avec les ouvrages Ankama, la première impression en découvrant La Roue des vents est bonne, voire très bonne. Il faut avouer que l’ouvrage en lui-même se révèle particulièrement soigné sur le plan de la forme : couverture cartonnée, qualité du papier, signet…
Et comment ne pas citer les nombreuses illustrations qui parsèment l’ouvrage au fil des pages et qui font partie intégrante de sa nature même ? Leurs tons chauds et (majoritairement) pastels sont un vrai délice pour l’œil.
Avant même d’avoir débuté la lecture proprement dite de cette grande aventure, le lecteur se retrouve réellement dépaysé, du seul fait de feuilleter le livre, nonchalamment, en prenant le temps de savourer chaque détour.
Mais, comme souvent là encore avec ce type d’ouvrages, il est facile de se laisser gagner par la méfiance. Et si tout cela n’était qu’une façade, destinée à masquer la vacuité du fond ?
Finalement, c’est là que réside la surprise la plus agréable de cette jolie découverte. L’auteur nous invite à un véritable voyage, presque picaresque, multipliant les rencontres et les lieux, sans limiter sa cible aux jeunes lecteurs (Le “à partir de 10 ans” de l’éditeur pourrait même parfois sembler un peu léger). En effet, certains passages démontrent que le récit affiche facilement deux niveaux de lecture et l’on se surprend à apprécier une vraie réflexion d’ensemble. Vincent Joubert possède également une plume très agréable à suivre, avec un sens de la formule et de l’atmosphère très plaisant, que l’on suit là encore avec un plaisir grandissant.
Bien sûr, tout n’est pas parfait pour autant : La Roue des vents s’inscrit clairement dans le registre de la quête, du récit initiatique, avec un jeune héros découvrant le monde comme il se découvre lui-même. De ce point de vue, il faut bien avouer que l’auteur n’apporte rien de véritablement original dans sa démarche. Les personnages n’ont pas tous la même saveur, au-delà de leur caractère et de leur importance respectifs.
Mais, le charme opère, c’est indéniable, et l’on referme le livre après une balade distrayante, rafraîchissante, et fort bien troussée de la première à la dernière page, avec un joli supplément d’âme en prime…
Un magnifique cadeau à faire ou à se faire ! Le plaisir de lecture est un ingrédient que l’on oublie parfois trop facilement…

8.0/10

Discuter de La Roue des vents sur le forum.