Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > La Reine Rouge > La Roue d'Osheim


La Roue d'Osheim

Titre VO: The Wheel of Osheim

Tome 3 du cycle : La Reine Rouge
ISBN : 978-282052848-3
Catégorie : Aucune
Auteur : Mark Lawrence

Les pions sont faits pour être sacrifiés…
Toutes les horreurs de l’Enfer se dressent devant Snorri ver Snagason, décidé à secourir sa famille… si toutefois il est possible de sauver les défunts. Pour sa part, Jalan Kendeth cherche uniquement à sauver sa peau et à s’emparer de la clé du menteur. L’invention de Loki, qui permet d’ouvrir n’importe quelle serrure ou porte, pourrait bien également influer de façon décisive sur le sort de Jalan, une fois celui-ci revenu dans le monde des vivants.
Jalan entend en effet renouer avec sa vie oisive de débauché. Le destin a cependant pour lui des projets d’une tout autre envergure. La Roue d’Osheim tourne toujours plus vite, et à moins que l’on interrompe sa course, le monde se lézardera.
Jalan et Snorri se retrouvent confrontés à maints dangers, de la horde macabre du Roi Mort aux nombreux miroirs de la Dame Bleue… mais la Roue d’Osheim finit toujours par vous happer à un moment ou à un autre. On ne peut que triompher ou périr…

Critique

Par Gillossen, le 15/03/2018

On avait mine de rien un peu oublié cette trilogie et la parution de ce tome 3 en poche est l’occasion de conclure notre tour d’horizon critique. 
Avec La Roue d’Osheim, Mark Lawrence propose ainsi une fin dans la ligne droite des deux tomes précédents. A ceci près qu’elle paraît plusieurs fois en revanche perdre en cohérence, avec certains éléments d’intrigue qui fonctionnent chacun dans leur coin pris séparément, mais pas forcément comme un tout. 
Ajoutons à cela un sentiment de précipitation en particulier dans le dernier tiers et des héros (ou antihéros) qui, en général, conservent tous le même mode de développement d’un roman à l’autre (terriblement méchants pour finalement s’amender sans trop de difficulté…) et on ne peut pas dire que l’on conservera un grand souvenir de cette trilogie, d’autant que l’auteur semble avoir du mal à faire avancer son histoire principale autrement qu’avec des recours à l’analepse plutôt que de la construire au présent. 
Il reste bien sûr quelques bons moments, une traduction soignée, et un univers un peu au-dessus du tout-venant sur le plan de l’originalité du cadre. Cela dit, si vous êtes sensibles à la plume de Mark Lawrence et que vous aviez apprécié les deux premiers tomes, je ne doute pas que celui-ci vous apporte ce que vous cherchez. Mais vous n’avez certainement pas attendu cette chronique pour le lire !
On espère qu’à l’avenir, l’auteur acceptera une prise de risque un peu plus élevée. On sait qu’il est capable de mieux et que tout le monde y gagnera. 

6.0/10

Discuter de La Roue d'Osheim sur le forum.



Auteur


Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :