Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > La Nuit de la lune bleue > La Nuit de la lune bleue


La Nuit de la lune bleue

Titre VO: Blue Moon rising

Tome 1 du cycle : La Nuit de la lune bleue
ISBN : 978-235294013-5
Catégorie : Aucune
Auteur : Simon Green

Le royaume du roi John a vécu dans la paix durant des générations…
Malheureusement, aujourd’hui, son royaume se désagrège. Le mal qui irradie du Noirbois ronge le pays ; les démons se rassemblent et chassent en meutes. Le roi John n’a plus d’argent, plus de troupes, plus d’espoir. Son plus jeune fils, le prince Rupert – sorte de pièce de rechange dans la lignée royale – est envoyé dans une quête afin de prouver sa valeur : il doit sauver une princesse, comme il se doit. Mais à son retour, à la surprise générale, il ne ramène pas seulement la princesse, mais aussi le dragon censé la dévorer…
Un fils cadet, un dragon fatigué, une licorne sans corne et une princesse avec un méchant crochet du gauche : voilà la troupe de héros improbables qui devra faire face au Prince démon, durant la nuit de la lune bleue…

Critique

Par Gillossen, le 09/12/2006

Décidément, après Le Prophétionnel, certaines sorties de cette fin d’année ont une réelle tendance à la parodie ! C’est encore le cas avec ce roman de Simon R. Green, auteur déjà connu du public français, que ce soit en SF ou Fantasy.
Ici, on se retrouve donc avec une troupe de “héros” improbables, chargés bien évidemment de libérer le monde de la menace qui pèse sur lui. Il faut dire qu’en quelques pages à peine, le personnage principal avait déjà accompli ce que certains mettent des tomes et des tomes à réaliser !
Porté par un rythme enlevé et un sens certain de la réplique qui fait mouche, on se lance donc à la suite du prince Rupert. Cependant, si ce roman est dense et plus long que ce que l’on pourrait imaginer dans le genre, le lecteur pourrait bien toutefois ne pas se révéler entièrement convaincu. L’aspect comique se fait un peu moins marqué tandis que les pages défilent, et si les autres éléments mis en place - manœuvres politiques, séquences d’action pure, romance, etc… - tiennent la route dans l’ensemble, il est possible de commencer à s’agacer, notamment quand l’auteur nous sert pour la dixième fois le même jeu de mots.
Dommage aussi que les protagonistes demeurent assez creux, même une fois parvenus à la fin de l’ouvrage… Le sens du dialogue piquant de Green ne peut pas faire tout oublier de ce point de vue. Ainsi, on trouve quelques scènes qui devraient vous faire hausser le sourcil face aux réactions des personnages !
Sachant que ce roman a donné des suites et même les “fameux” Hawk & Fisher au passage, on pourra retenir avant tout l’humour et le dynamisme de l’histoire, façon Shrek à l’ambiance un peu plus noire. Ou bien au contraire, se souvenir avant tout de longueurs et d’une certaine vacuité.
Mais quoi qu’il en soit, en dehors de la reprise de la couverture originale pas forcément très réussie, cela reste une bonne idée de parution grand format, même si le prix s’en ressent. Si vous connaissez déjà Green, vous savez à quoi vous en tenir, et autrement, voilà qui pourrait constituer une bonne entrée en matière vous permettant de cerner son univers fantasy d’un seul coup.

6.0/10

Discuter de La Nuit de la lune bleue sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :