Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le Coeur de gemme > La Maîtresse de l'hiver


La Maîtresse de l'hiver

Titre VO: Mistress of Winter

Tome 2 du cycle : Le Coeur de gemme
Catégorie : Aucune
Auteur : Giles Carwyn (Proposer une Biographie)
Auteur : Todd Fahnestock (Proposer une Biographie)

Depuis son sacrifice au cœur de la bataille, l’Héritier de l’automne est dans un sommeil profond qui permet d’enrayer le sinistre pouvoir de l’emmeria noire.
Mais d’incessants cauchemars menacent de le changer en monstre. Et lorsque la mystérieuse Arefaine parvient à le réveiller, celui-ci abandonne cruellement sa compagne, Shara, pour accompagner la jeune enchanteresse dans la célèbre ville des Sorciers afin de lui rendre sa gloire passée.
Trahie, abandonnée et le cœur brisé, Shara noie son chagrin dans une quête éperdue où elle affrontera un mage sadique et découvrira une extraordinaire cité pirate. Pourtant tous devront encore se battre pour sauver Ohndarien…

Critique

Par Gillossen, le 18/03/2011

Après un premier tome copieux mais parfois bancal, difficile de deviner de quel côté allait pencher cette suite. Et difficile de nier une certaine appréhension, ou plutôt une certaine lassitude, à l’idée de se lancer dans près de 600 pages. Pendant une bonne petite centaine de pages, et après nous avoir rappelé les évènements passés avec un certain manque de subtilité, les auteurs eux-mêmes ne semblent pas forcément savoir sur quel pied danser.
Mais une fois replongé dans le bain, il faut bien avouer que la formule fonctionne, la plupart du temps, et que l’univers entrevu dans le premier tome s’offre enfin pleinement au lecteur. Il y a là matière à un vrai souffle épique, qui traverse l’intrigue principale. Il faut dire que les deux auteurs ne manquent pas d’imagination et leur cité pirate propose par exemple un cadre sortant quelque peu de l’ordinaire.
Les personnages profitent également de cette suite pour s’étoffer et gagner en épaisseur, une formule convenue mais qui, dans le cas présent, correspond bel et bien au constat que l’on peut faire en cours de lecture. De quoi envisager une conclusion enlevée avec le troisième et dernier tome à venir ? Pourquoi pas.
Dans tous les cas, celles et ceux qui avaient apprécié le premier volume ne seront pas dépaysés sur le fond. Les ingrédients de base - l’action, un certain érotisme, un cadre de fantasy épique assez convenu sur le fond, un rythme soutenu… - sont toujours présents. La formule a simplement été raffinée.
Tout n’est pas parfait pour autant : en soi, le roman se lit avec plaisir mais souffre malgré tout du syndrome du tome intermédiaire : Shara n’est pas particulièrement attachante, et les dialogues ne sont pas toujours très inspirés, loin de là. On a parfois un désagréable parfum de soap en bouche quand on songe aux relations entre personnages (Le Livre premier du roman s’intitule tout de même “une forteresse d’amour et d’ombres”… et on peut remercier Bragelonne de n’avoir pas repris la couverture originale !), ce qui donne l’impression parfois de suivre le tout avec un certain détachement, à l’image d’une série que l’on suit d’un œil à la télévision tout en faisant autre chose.
Mais, l’un dans l’autre, les auteurs ont à tout le moins levé quelques doutes, ou démontré qu’ils ne comptaient pas changer leur fusil d’épaule sur le plan de leur vue d’ensemble et de leurs ambitions. Aux lecteurs de se réjouir ou de s’adapter !

7.0/10

Discuter de La Maîtresse de l'hiver sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :