Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Le Soldat chamane > La Magie de la peur


La Magie de la peur

Titre VO: Forest Mage

Tome 4 du cycle : Le Soldat chamane
Partie 2 de " Forest Mage"
ISBN : 978-275640133-1
Catégorie : Aucune
Auteur : Robin Hobb

Désavoué par son père qui ne se résigne pas à le voir obèse, Jamère, dont la famille vient en partie d’être décimée par la peste ocellionne, part de Grandval avec l’intention de poursuivre son destin de fils militaire, quitte à s’engager comme simple soldat. Il prend la direction de Guetis, près de la frontière où s’achève provisoirement la Route du roi. En chemin, il croise Buel Faille, éclaireur de l’armée, qui va lui ouvrir les portes du régiment stationné à Guetis. Enrôlé, il se voit assigné au cimetière de la ville. Là, il affronte pour la première fois la magie et la peur qu’exhalent les montagnes occupées par les Ocellions, en même temps que le pouvoir qu’il sent croître en lui… Dans ce nouveau volume, les événements s’accélèrent tandis que le destin de Jamère, partagé entre ses deux natures, prend corps.

Critique

Par Thys, le 19/09/2007

Après un premier tome quelque peu poussif, on attendait beaucoup de ce second tome de la nouvelle trilogie de Robin Hobb. Force est de constater que l’on ressort de la lecture assez déçu.
Long. C’est le qualificatif qui reste, c’est long à se lancer, il y a des longueurs dans les descriptions, des répétitions lassantes, une lecture qui n’emballe pas vraiment avant la fin et tout ça pour une action qui n’avance pas tant que ça au final, après 650 pages de romans.
On attendait aussi que le héros nous gagne enfin à sa cause et, là aussi, la déception est au rendez-vous. Nevare Burvelle prend des airs de martyr maltraité par l’auteur sans que l’on arrive à ressentir beaucoup de compassion pour lui, ni à comprendre vraiment ce personnage dont l’égocentrisme lasse et dont chaque décision doit être arrachée à force de souffrance pour lui et pour les autres.
L’histoire demeure pourtant intéressante, ses thèmes aussi, ainsi que le monde dont on découvre d’autres facettes mais, gros point noir du roman, qui avait déjà été noté dans le premier, la répétition exagérée des principaux thèmes de l’histoire va jusqu’à la lassitude. On pouvait le comprendre pour une introduction, l’auteure souhaitant sans doute que son lecteur saisisse correctement sa pensée dans un monde nouveau. Mais le monde n’est plus nouveau et, franchement, l’auteure en fait trop. Notamment en ce qui concerne les descriptions de nourriture, certes importantes, dans le contexte, mais cela va jusqu’à en dégoûter le lecteur.
Bref… ce livre se lit finalement, on est très loin du désastre, mais on est déçu par une auteure qui nous avait habitué à beaucoup mieux et surtout, ce qui est sans doute mauvais signe, on est soulagé d’en avoir fini la lecture… il faudrait un excellent troisième tome pour relever l’impression générale sur cette trilogie.

6.5/10

Discuter de La Magie de la peur sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :