Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > La Trilogie du magicien noir > La Guilde des magiciens


La Guilde des magiciens

Titre VO: The Magicians' Guild

Tome 1 du cycle : La Trilogie du magicien noir
ISBN : 978-235294110-1
Catégorie : Aucune
Auteur : Trudi Canavan

“Cette jeune fille est plus puissante qu’un novice moyen, peut-être même plus puissante qu’un magicien !”
Comme chaque année, les magiciens d’Imardin se réunissent pour nettoyer la ville des indésirables. Protégés par un bouclier magique, ils avancent sans crainte au milieu des vagabonds, des orphelins et autres malandrins qui les haïssent.
Soudain, une jeune fille folle de colère leur jette une pierre… qui passe sans effort à travers le bouclier magique. Ce que la Guilde des magiciens redoutait depuis si longtemps est arrivé : il y a une magicienne inexpérimentée en liberté dans les rues !
Il va falloir la capturer avant qu’elle ne se détruise elle-même, et toute la ville au passage, avec un pouvoir qu’elle ne contrôle pas encore.
Et qui sait ? Grâce à leur enseignement, le don dévastateur de la jeune fille se révèlera peut-être un atout décisif…

Critique

Par Gillossen, le 18/06/2008

Importante parution du mois de mai pour Bragelonne, voici un roman ayant suscité un réel engouement en Angleterre, signé Trudi Canavan, encore une australienne, décidément à la mode depuis quelques mois !
Après lecture, le livre se referme tranquillement, avec de sympathiques impressions en tête. Tout d’abord, c’est l’ambiance qui prime, du moins celle des bas-fonds de la ville où l’action prend place : bandes diverses courant les rues, voleurs, répression, fuites et fausses pistes… Le rythme est souvent effréné, et même si le présent roman le précède en fait, on pense parfois aux Mensonges de Locke Lamora, avec une touche plus adolescente.
Voilà d’ailleurs un point qui pourra peut-être gêner certains lecteurs : l’héroïne et ses camarades les plus proches sont encore des adolescents, et même en ayant connu l’âpreté de la rue, cela se sent toujours, notamment au niveau des relations entre les différents protagonistes concernés. Les qualifier de “gnangnan” n’est pas exclu dans certaines situations.
Démarrant assez fort en nous plongeant au cœur de l’histoire, et alternativement dans les deux “camps”, le roman connaît de même un enlisement conséquent dans son deuxième tiers, une fois que la “chasse” n’a plus cours. Le quotidien de la Guilde des Magiciens, bien que bousculé par Sonea, n’est pas forcément des plus palpitants, mais par chance, les différentes pièces du puzzle s’accordent au fur et à mesure…
L’auteur conserve même certaines de ses meilleures cartes pour la toute fin, ce qui ne peut que nous donner envie de connaître la suite, quand bien même cela s’obtient-il mécaniquement.
Avec son cadre atypique (un volcan des environs ayant connu une éruption massive quelques dizaines d’années avant le début de l’histoire, par exemple), ses enjeux tout sauf cosmiques, en tout cas, pour le moment, ses petites spécificités - ah, ces listes de termes exotiques…, et ses héros somme toute attachants même si un peu trop taillés dans le même moule, il y a de quoi plaire et satisfaire les amateurs.
Notons aussi le très joli travail sur la forme de la part de l’éditeur : on abandonne les couvertures souples, illustration originale, traduction solide, le tout pour 28 €, certes, mais pour une fois, le prix semble totalement justifié !
De là à avoir affaire à une sortie incontournable, il faudra attendre de pouvoir lire la suite, sans parler du troisième tome. Pour l’instant, il n’est seulement question que d’une agréable nouveauté dans le paysage, ce qui n’est déjà pas si mal !

6.0/10

Discuter de La Guilde des magiciens sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :