Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > L' Épée de vérité > La Foi des réprouvés


La Foi des réprouvés

Titre VO: Faith of the Fallen

Tome 6 du cycle : L' Épée de vérité
ISBN : 978-235294017-6
Catégorie : Aucune
Auteur : Terry Goodkind

Kahlan est aux portes de la mort. Richard qui, plus que quiconque, se méfie des prophéties, a soudain une vision : il doit emmener Kahlan à l’écart de l’armée qui les protège et abandonner son peuple à son funeste destin.
Kahlan refuse cependant d’abandonner la cause des Contrées du Milieu. Elle viole la prophétie et rompt le dernier serment qu’elle avait fait à Richard.
Au bout du compte, elle se retrouvera face à l’architecte de la terreur qui balaie le pays : l’empereur fou, Jagang, Celui qui marche dans les rêves, qui a juré de déverser sa rage sur le Nouveau Monde…

Critique

Par Gillossen, le 27/07/2009

Votre serviteur doit bien l’avouer, l’attente qu’il a rencontrée avant de débuter cette lecture a renforcé encore sa curiosité. Et de même, il avouera avoir littéralement “dévoré” ce tome 6 de la saga, en cette année 2007 qui verra le suivant être publié sans même attendre 2008 (en novembre prochain).
Oui, dévoré… Mais sans doute pas pour les mêmes raisons que certain(e)s ! Vibrant hommage, si l’on peut dire, à La Source vive d’Ayn Rand, avec une mise en avant de la pensée objectiviste, Goodkind, ce grand penseur de son temps, s’emmêle rapidement les pinceaux. De plus en plus, on sent qu’effectivement, la fantasy et le tissu qui donne vie à son cycle n’ont pas grande importance pour lui.
Richard et ses caramades ne sont bien souvent que de simples jouets, avec les mêmes schémas se répétant encore et encore - Kahlan ne pourrait-elle pas, pour une fois, ne pas courir la mort à tout bout de champ ? - moteurs d’exposés “philosophiques” supplémentaires de la part de l’auteur. Bouh, le communisme, quelle sale doctrine ! Les chapitres 10 et 11 du roman sont à ce titre particulièrement affligeants. À croire parfois que la Guerre Froide n’est pas terminée dans l’esprit de Goodkind, qui une fois de plus dépeint ses “méchants” comme de pures caricatures, avec Richard apportant la Lumière aux mécréants, après d’épuisants palabres ou bien au moyen d’un exemple fulgurant…
Pourtant, bon nombre de ses lecteurs apprécient son cycle pour sa débauche de violence, de magie, de batailles épiques… toutes ces choses qui ne sont finalement guère présentes dans ce tome, en comparaison des précédents. Mais avec un peu plus de 700 pages qui ne font pourtant guère avancer le fond, c’est une étrange fascination qui s’empare du lecteur.

6.0/10

Discuter de La Foi des réprouvés sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :